Répertoire des noms propres

Ce répertoire se spécialise pour le moment dans les journalistes qui ont travaillé au sein de la presse de vulgarisation scientifique et photographique. Il inclut aussi bien des noms de rédacteurs que d’éditeurs, gérants, entrepositaires, etc. Conçu initialement en complément de la thèse La Science en mouvement. La presse de vulgarisation scientifique au prisme des dispositifs optiques (Lyon, 2016), ce répertoire sera désormais régulièrement mis à jour ici. Pour chaque entrée, une bibliographie sélective est proposée ainsi que les sources secondaires éventuelles. 

Pour citer ce texte : Axel Hohnsbein, "Répertoire des noms propres," carnet de recherche La science en mouvement, consulté le 18/09/2019, URL : https://lasciem.hypotheses.org/repertoire-des-noms-propres.

 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T     V   W   X   Y   Z

A

Sommaire : Acloque (Alexandre), Alber (prestidigitateur), Alglave (Émile).

Acloque, Alexandre (1871-1941)

 

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

Rédacteur spécialisé dans l’étude des plantes et des animaux, actif dans les années 1890 au sein de Cosmos ; rédacteur en chef du périodique Le Monde des plantes en 1895 ; nommé officier d’académie en 1912. Il aurait collaboré plusieurs années à l’administration de la Société des Œuvres de mer, créée en 1894 par l’assomptionniste Bernard Bailly afin d’apporter une assistance humanitaire aux marins pêcheurs. Signe l’ouvrage La Langue de l’Église (1924) en précisant qu’il est professeur à l’école Saint-Louis de Gonzague.

Périodiques: Cosmos(décennie 1890) ; Le Monde des plantes (vers 1895); Les Contemporains(publications régulières de notices biographiques de 1900 à 1912).

Librairie : Les Champignons, Paris, J.-B. Baillière, 1892 ; Les Lichens, Paris, J.-B. Baillière, 1893 ; Flore de France, Paris, J.-B. Baillière, 1894 ; Faune de France,  Paris, J.-B. Baillière, 1896 ; Scènes de la vie des insectes, Abbeville, Paillart, 1898 ; Fleurs et plantes, Abbeville, Paillart, 1899 ; Le Monde sous-marin, Abbeville, Paillart, 1900 ; Sous le microscope, Abbeville, Paillart, 1901 ; Nos Pêcheurs de haute mer, Tours, Mame, 1904 ; Sous les flots, Tours, Mame, 1911 ; Zigzags au pays de la science, Tours, Mame, 1912 ; La Langue de l’Église, rendue accessible aux chrétiennes. Exercices d’application et textes gradués sur la grammaire latine du R. P. Fonteyne, des Augustins de l’Assomption, Paris, Maison de la Bonne Presse, 1924.

Références: BnF Data ; A. Acloque, Nos pêcheurs de haute mer, Tours, Mame, p. 7 ; Le Monde des plantes, n°76-77, mai-juillet 1912, p. 18 ; Charles Le Goffic, Navires-hôpitaux de Terre-Neuve, d’Islande et de la mer du Nord et maisons de marins de Terre-Neuve et d’Islande, Paris, Société des œuvres de mer, 1911 ; Bruno Cot, « La Société des œuvres de mer a cent ans », Cols bleus, n°2271, 3 septembre 1994, p. 30-31.

Retour en haut
A B C D  E F G H I J K L M N O  P Q R S T U  V W X Y Z

Alber (prestidigitateur) (1858-1941)

 

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

 

a

a

a

a

a

a

Pseudonyme de Jean Jacques Édouard Graves ; opère aussi sous le pseudonyme d’Alber-Graves. Prestidigitateur professionnel pratiquant dans le cadre de représentations privées. Originaire de Reims, il trouve sa vocation à Saumur, où ses parents l’ont emmené pour éviter la guerre de 1870, après avoir rencontré Robert-Houdin. Sa famille s’installe à Paris en 1874 et l’envoie au lycée Charlemagne, où il développe des talents de dessinateur qui lui valent divers prix et médailles. Par la suite, il donne des conférences sur les styles du meuble à la Bibliothèque Forney puis sur la bijouterie à la Mairie du IIIe arrondissement de Paris, ce qui le familiarise avec le public. Il se marie et, aidé de son épouse, se lance officiellement dans la prestidigitation. Il publie un ouvrage sur l’occultisme amusant et produit un spectacle d’ombres chinoises exactement contemporain de celui de Caran d’Ache ; il pratique aussi les projections lumineuses. Gaston Tissandier lui commande des articles pour La Nature, lesquels auraient contribué à augmenter considérablement sa réputation. Il devient ce faisant l’un des rédacteurs emblématiques d’articles traitant de science au théâtre. Il participe aussi au Nouveau Larousse illustré et à la Grande Encyclopédie. Le temps aidant, il se fait une clientèle privée élaborée et donne des cours de prestidigitation. Le périodique Ombres et lumière publie certains de ses boniments, ainsi que ses considérations sur les pratiques du métier. Il constitue l’une des figures tutélaires de ce titre. Autour de 1924, il est président fondateur du Cercle d’études de la prestidigitation.

Périodiques : La Nature (années 1890) ; Ombres et lumière (années 1890-1900) ; La Vie à la campagne ; Mon Journal (voir la réclame pour ses représentations régulièrement reproduite dans les pages de supplément du volume 1 d’Ombres et Lumière).

Librairie : La Loire et ses châteaux. 27 vues, Paris, E. Mazo, 1895 ; Les Théâtres d’ombres chinoises, Paris, E. Mazo, 1896 ; avec A. Hégé, Le Grand Manuel de projection, Paris, E. Mazo, 1897 ; Contes, voyages, récits, pour accompagner diverses séries de vues de projection, Paris, E. Mazo, 1901 ; Les Petits Secrets amusants du prestidigitateur Alber-Graves, Paris, Hachette, 1911 ; Trente années d'un art mystérieux. Éclaircissements et confidences, Saint-Amand, A. Clerc, 1924 ; Manuel du prestidigitateur Alber, Paris, Albin Michel, 1927 ; La Prestidigitation moderne, Paris, Albin Michel, 1927 ; Jeux modernes, Paris, Dubois et Bauer, 1925 ; Une... deux... disparaissez !... ou la Prestidigitation à portée de tous, Paris, Alexis Redier, 1930 ; Questions amusantes, Paris, E. Ramlot et Cie, 1932.

Références : BnF Data ; Trente années d'un art mystérieux. Eclaircissements et confidences, Saint-Amand, A. Clerc, 1924.

Retour en haut
A B C D  E F G H I J K L M N O  P Q R S T U  V W X Y Z


Alglave, Émile (1842-1928)

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

 

 

Chartiste de formation, juriste de profession. Entre à l’École des chartes où il obtient en 1864 le titre d’archiviste-paléographe ; docteur en droit en 1868 ; agrégé de la faculté de droit en 1870, il enseigne à Douai puis à Lille de 1870 à 1873. De 1864 à 1880 il est rédacteur en chef de La Revue des cours scientifiques de la France et de l’étranger et de la Revue des cours littéraires de la France et de l’étranger, dans laquelle il commente l’actualité scientifique, généralement en première page, se faisant partisan d’une vulgarisation scientifique exigeante. Il refuse d’obéir à l’injonction du gouvernement du 24 mai 1873, qui lui demande de modifier l’esprit jugé trop libéral des deux titres ; il est donc révoqué comme professeur, malgré les protestations de la faculté de Douai. Il prend la Direction de la Bibliothèque scientifique internationale en 1874 chez Félix Alcan, et devient professeur de science financière à la faculté de droit de Paris en 1878. Il occupe ce poste jusqu’au 14 février 1880.

Périodiques : Revue des cours littéraires de la France et de l’étranger ; Revue des cours scientifiques de la France et de l’étranger ; Le Temps ; Cours de droit civil.

Librairie: avec Louis Renault, La Personnalité de l’État en matière d’emprunt. Le gouvernement portugais et l’emprunt de 1832, Paris, Librairie moderne, 1880 ; avec J. Boulard, La Lumière électrique, Paris, F. Didot, 1882.

Références : BnF Data ; Médias19 ; A. Bitard dir., Dictionnaire de biographie contemporaine française et étrangère, Paris, A. Lévy et compagnie, 1887, p. 9 ; A. de Gubernatis dir., Dictionnaire international des écrivains du jour, Florence, L. Niccolai, p. 40 ; Jules Lermina dir., Dictionnaire universel illustré, biographique et bibliographique, de la France contemporaine, Paris, L. Boulanger, 1885, p. 26.

Retour en haut
A B C D  E F G H I J K L M N O  P Q R S T U  V W X Y Z

B

Sommaire : Bailly (Bernard), Balagny (Georges), Baptiste (Émile), Bardet (Godefroy), Battandier (Albert), Beleurgey de Raymond (Em.), Belly (Félix), Berthier (A.), Best (J.), Bigeon (Alphonse-Armant), Bitard (Adolphe), Blin (Émile), Blum (Auguste), Boin (J.), Boivin (Ernest), Boulanger (L.), Bréguet (Antoine), Bresson (Gédéon), Brun (A.), Brunel (George), Bucquet (Maurice), Buguet (Abel)

Bailly, Bernard

a

a

a

 

 

Rédacteur et directeur probable du Cosmos assomptionnistes (à partir de 1884). Officie des années au sein du titre. Aurait fondé en décembre 1894, avec ses deux frères religieux, la Société des œuvres de mer dont le but est d’apporter une assistance morale et matérielle aux marins pêcheurs.

Références : Gérard Pelen, « L’accueil des marins en escales dans les ports français », La Revue maritime, n°498, décembre 2013, p. 104 ; R. W. H. Miller, One Firm Anchor. The Church and the Merchant Seafarer, an Introductory History, Cambridge, The Lutterworth Press, 2012, p. 268.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Balagny, Georges (1837-1919)

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

Avocat, abandonne le droit pour devenir photographe amateur et mener des recherches sur la chimie photographique. Devient membre de la SFP en 1875, pour laquelle il fait près de 150 communications ; il fait partie de son conseil d’administration de 1899 à 1919. Inventeur d’un papier pelliculaire en 1885, il en cède le brevet et les droits d’exploitation à la société Lumière. Collaborateur très actif du Moniteur de la photographie au milieu des années 1880, il participe à des congrès et expositions et compte parmi les membres fondateurs de la Société d’excursion des amateurs de photographie en 1887. Successeur de Léon Vidal à la présidence de la Société d’études photographiques en 1890, il est aussi membre fondateur de l’Union internationale de photographie et membre de l’Association du musée de photographies documentaires. Souvent primé pour ses études de portraits en contre-jour. Au tournant du siècle, il est en froid avec Léon Vidal et en conflit ouvert avec Charles Gravier, à qui il reproche en 1902 d’attaquer la SFP dans les colonnes du Moniteur de la photographie. Praticien proche du Photo-Club de Paris, il publie deux clichés dans L’Art photographique de G. Mareschal (1899-1900).

Périodiques : Le Moniteur de la photographie ; L’Art photographique.

Librairie : Du Contrat de mariage et en particulier de la communauté jusqu’à la dissolution, Paris, Hennuyer, 1859 ; Traité de photographie par les procédés pelliculaires, Paris, Gauthier-Villars et fils, 1889 ; Hydroquinone et potasse, Paris, Gauthier-Villars, 1891 ; Les Contre-types ou les copies de clichés, Paris, Gauthier-Villars, 1893 ; La Photocollographie, Paris, Gauthier-Villars, 1899 ; Monographie du diamidophénol en liqueur acide, Paris, Gauthier-Villars, 1907.

Références : BnF Data ; L. Vidal, « Chronique », Le Moniteur de la photographie, 1902, p. 33 ; Dictionnaire de la photo, Paris, Larousse, 1996, p. 53 ; Carole Troufléau, La République des amateurs, Paris, Jeu de Paume, 2011, p. 58.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Baptiste, Émile

 

 

a

Gérant du périodique La Lanterne photographique, fondé en 1898 par la société L’Arc-en-ciel.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Bardet, Godefroy (1852-1923)

 

 

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

Médecin, chimiste et hydrologue. Chef du Laboratoire de thérapeutique de l’hôpital Cochin et l’un des initiateurs de la chimiothérapie. Président de la Société de thérapeutique, de la Société de minéralogie et fondateur de l’Institut d’hydrologie ; rédacteur en chef pour Les Nouveaux Remèdes (1885). Fait partie du « Comité d’initiative et d’organisation provisoire » lors de la création du Photo-Club de Paris en 1891. Rédacteur en chef du Bulletin général de thérapeutique ; directeur de La Vulgarisation scientifique de 1905 à 1907.

Périodiques : Les Nouveaux Remèdes ; Bulletin général de thérapeutique ; La Vulgarisation scientifique.

Librairie : De l’Exposition d’électricité au point de vue médical et thérapeutique, Paris, O. Doin, 1882 ; Traité élémentaire et pratique d’électricité médicale, Paris, O. Doin, 1884 ; avec J.-L. Macquarie, Plages et stations hivernales de la France, Paris, E. Dentu, 1885 ; Hôpital Cochin, service du Dr. Dujardin-Beaumetz. Comptes rendus des travaux du laboratoire de thérapeutique (1884-1889), Paris, O. Doin, 1889 ; Plages de la Manche, Nord, Normandie, Bretagne (de Dunkerque à Roscoff), Paris, E. Dentu, 1891 ; Aux Stations minérales d’Allemagne et de Bohême. Impressions d’un voyage d’étude, Paris, O. Doin et fils, 1910 ; Notes hydrologiques, Paris, O. Doin et fils, 1912 ; Annuaire des eaux minérales, stations thermales, climatiques et balnéaires de France, Paris, Union des établissements thermaux de France, 1913.

Références : BnF Data ; Un groupe d’amateurs, « Les sociétés de photographie », L’Amateur photographe, 1888, p. 197.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Battandier, Albert (1850-1921)

a

a

a

a

a

a

Ordonné prêtre en 1875, il devient secrétaire du cardinal Pitra qu’il suit jusqu’à Rome ; homme de presse, il collabore à divers périodiques, dont Cosmos, dont il devient un rédacteur central après 1885. Battandier demeure surtout connu pour la publication du colossal Annuaire pontifical catholique.

Périodiques : Cosmos.

Librairie : publie chaque année à compter de 1897 l’Annuaire pontifical catholique, Paris, Maison de la Bonne Presse.

Références: BnF Data ; Charles Forot, « Un prélat vivarois. Mgr Albert Battandier (1850-1921) », Revue du Vivarais, n° 593, janvier-mars 1963, p. 133-152.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Beleurgey de Raymond, Em.

a

a

a

a

a

Fondateur en 1889 des Annales photographiques, renommé plus tard Annales photographiques et vélocipédiques. Il est l’un des rares rédacteurs spécialisés à publier de la fiction en feuilleton, « Les mémoires extraordinaires d’une détective américaine racontés par elle-même » (Les Annales photographiques, 1892, p. 157). Il entre brièvement au sein de La Photographie de Gaston-Henri Niewenglowski lorsque les deux titres fusionnent en avril 1895.

Périodiques : Annales photographiques et vélocipédiques ; La Photographie.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Belly, Félix (1816-1886)

a

a

a

a

a

Dirige Le Musée des sciences aux côtés d’Henri Lecouturier au cours de l’année 1856-1857, avant de se retirer.

Périodiques : rédacteur en chef de Quatre-vingt neuf (journal politique, sd) ; L’Union bourguignonne (1851) ; L’Élu du peuple (1852-1854) ; Musée des sciences (1856).

Librairie : Percement de l’isthme de Panama par le canal de Nicaragua, Paris, Librairie nouvelle, 1858.

Référence : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Berthier, A.

a

a

a

a

a

a

Pilier de Cosmos après sa reprise par les assomptionnistes en 1884. Publie beaucoup sur la photographie et fait partie de la rédaction de Photo-Gazette, que fonde G. Mareschal en 1891. Rédige simultanément dans La Science en famille de Charles Mendel.

Périodiques : La Science en famille ; Cosmos ; Photo-Gazette.

Librairie : Manuel de photochromie interférentielle. Procédés de reproduction directe des couleurs, Paris, Gauthier-Villars, 1895 ; La Carte postale photographique et les procédés d’amateurs, Paris, Mendel, 1895.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Best, J.

a

a

Imprimeur du Magasin pittoresque et de La Science pour tous dans sa première incarnation (1855).

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Bigeon, Alphonse-Armant

a

a

a

a

a

a

a

a

Avocat à la cour d’appel, lauréat de la faculté de droit de Paris et diplômé de l’école des sciences politiques ; spécialiste du droit en photographie, secrétaire de rédaction et rédacteur de La Photographie de Niewenglowski dès sa création en 1892, membre de la Société des Amateurs de photographie, secrétaire de rédaction du Photo-Courrier après le décès de son fondateur Daniel Tissandier en 1893. Auteur d’une fiction, Daniel (sur Tissandier ?).

Périodiques : Photo-Courrier ; La Science en famille (1994) ; La Photographie.

Librairie : Suzette, scènes du quartier latin, Paris, Société d’éditions littéraires, sd ; La Photographie devant la loi et devant la jurisprudence, Paris, Société d’éditions scientifiques, 1892 (repris et augmenté par Mendel en 1894) ; Sieyès. L’homme, le constituant, Paris, H. Becus, 1893 ; De la Légitimation par acte souverain, Paris, Société d’éditions scientifiques, 1897 ; Daniel, Paris, Société d’éditions littéraires, 1897.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Bitard, Adolphe (1837-1888)

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soldat à 17 ans, il participe aux campagnes d’Orient et d’Italie. Il rentre en France à la fin des années 1860 pour s’engager dans la voie du journalisme militant, en plein développement suite à la loi de 1868 sur la liberté de la presse. Il collabore aussi bien avec des journaux provinciaux que parisiens. À l’issue de la guerre de 1870, il change de cap pour entrer dans la voie du journalisme de vulgarisation, mais ne se restreint pas au seul champ scientifique. Il écrit dans un grand nombre de périodiques et participe à une première incarnation de La Science illustrée, de 1875 à 1878, chez Georges Decaux. Ce dernier lui confie alors la direction des 40 livraisons de L’Exposition de Paris (1878). C’est le début de la grande carrière d’Adolphe Bitard, dont le nombre d’ouvrages de librairie va sans cesse croissant. Il fonde en 1880 La Science populaire, qu’il dirige pendant près de trois ans. En 1881, il fonde encore L’Enseignement populaire, voué à fonctionner de pair avec La Science populaire, mais qui connaîtra un moindre succès. En 1888 surtout, il prend la tête de la nouvelle version de La Science illustrée, l’une des revues de vulgarisation scientifique les plus abouties de cette période. Il décède quelques semaines après, Louis Figuier prenant sa place à la tête de La Science illustrée.

Périodiques : période 1868-1870 principalement (liste non exhaustive, non vérifiée, intégralement basée sur la notice « Bitard » du Dictionnaire de biographie contemporaine française et étrangère) : correspondant parisien du Havre, de L’Émancipation (Toulouse), L’Éclaireur (Saint-Étienne), Le Courrier de Roanne, Le Libéral (Limoges) ; rédacteur au sein des journaux parisiens Courrier français, La Réforme, Le Centre gauche, L’Histoire, L’Avenir national, L’Électeur libre ; rédacteur au sein des quotidiens La Vérité, Le Soir. Après 1870 : Revue populaire ; Revue illustrée des deux mondes ; Musée universel, La Mosaïque ; Journal des voyages ; La Chronique musicale ; La Chasse illustrée ; L’Exposition de Paris (1878) ; La Science populaire (1880-1884) ; La Médecine populaire (1880-1902) ; L’Enseignement populaire (1881-1882) ; La Science nouvelle (1882-1883) ; La Science illustrée (version de 1875 et version de 1888).

Librairie : Encyclopédie universelle des connaissances pratiques, Paris, Decaux, 1875-1879 ; Mère ne parle pas, romance, paroles de Ernest Louvet, Paris, imp. Fouquet, 1877 ; Dictionnaire biographique des célébrités contemporaines des deux mondes, Paris, Bureau du dictionnaire biographique, 1877, réédité en 1878 (sous le titre de Dictionnaire général de biographie contemporaine française et étrangère, Paris, Dreyfous), 1880 (sous le titre de Dictionnaire de biographie contemporaine française et étrangère, Paris, L. Vanier), 1887 (version de 277 pages intitulée Dictionnaire de biographie contemporaine française et étrangère, Paris, A. Lévy), 1887 (version de 575 pages intitulée Dictionnaire de biographie contemporaine française et étrangère, Paris, A. Lévy), et 1892 (sous le titre de Dictionnaire général de biographie contemporaine française et étrangère, Lagny, E. Colin) ;  Le Bien vivre à la maison, Paris, Dreyfous, 1878 ; Les Plaisirs, les jeux et les récréations de la maison, Paris, Dreyfous, 1878 ; La Cuisinière de la maison. La chasse et la pêche, Paris, Dreyfous, 1878 ; Le Livre de la maison, Paris, Dreyfous, 1878 ; Le Monde des merveilles, tableau pittoresque des grands phénomènes de la nature et des manifestations du génie de l’homme dans les sciences, l’industrie et les arts, Paris, Dreyfous, 1878 ; Guide pratique dans Paris pendant l’Exposition, Paris, Dreyfous, 1878 ; Le Médecin de la maison, Paris, Dreyfous, 1878 ; Principales Découvertes et inventions dans les sciences, Paris, Mégard, 1880, réédité en 1881 ; Les Phénomènes de la nature. Principaux produits du sol et du fond des mers, Paris, Mégard, 1880 ; Le Livre de la maîtresse de maison et de la mère de famille, Paris, Dreyfous, 1880 ; La Race humaine et les grandes explorations du globe, Paris, Mégard, 1880 ; Histoire des expositions et des beaux-arts, Paris, Mégard, 1881 ; Éducation des sourds-muets, Paris, Mégard, 1881 ; La Mer, Paris, A. Degorce-Cadot, 1883, réédité en 1885 ; La Mer habitée, Paris, A. Degorce-Cadot, 1883, réédité en 1885 ; Les Merveilles de l’océan, Paris, Degorce-Cadot, 1883 ; Le Grand Dictionnaire illustré de la langue française littéraire usuelle et fantaisiste, Paris, Administration, Passage Saulnier 9, 1884 ; Les Arts et métiers illustrés, Paris, J. Rouff, 1884-1886, 2 vol. (probablement édité en livraisons auparavant) ; Les Insectes industrieux, Paris, Librairie générale de vulgarisation, 1886 ; L’Art et l’industrie chez les insectes, Paris, Librairie générale de vulgarisation, 1886 ; Curiosités du monde des insectes, Paris, Librairie générale de vulgarisation, 1886.
Traducteur de (liste non vérifiée, intégralement basée sur la notice « Bitard » du Dictionnaire de biographie contemporaine française et étrangère, ouvrages non trouvés – pour le moment) : Dr. Gardner, Longevity ; James F. W. Johnston, Chemistry of Common Life ; Samuel W. Baker, Ceylan.

Références :
BnF Data ; Médias 19 ; La Science illustrée, premier semestre 1888, p. 274 ; A. Bitard, Dictionnaire de biographie contemporaine française et étrangère, Paris, A. Lévy et Cie, 1887, p. 39 ; Oursel, Nouvelle Biographie normande, vol. "Supplément", Paris, A. Picard, 1888, p. 45 ; B. Béguet dir. La Science pour tous, Paris, CNAM, 1990, p. 41.

Ressources internes : A. H., « Vie et mort d’un hebdomadaire de vulgarisation scientifique : dans les cuisines de La Science populaire (1880-1884)».

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Blin, Émile

a

a

Rédacteur de La Science en famille en 1886. Serait l’auteur d’un traité de microphotographie.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Blum, Auguste

a

a

a

a

Polytechnicien, fondateur et rédacteur en chef de La Science de 1855 à 1856.

Périodiques : Bulletin polytechnique (1845) ; La Science.

Librairie : Cours complet de mathématiques, Paris, Carilian-Goeury et V. Dalmont, 1844-1845 ; Atlas polytechnique, Paris, Bureau du Bulletin et des publications polytechniques, 1845.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Boin, J.

a

a

Rédacteur de La Science pour tous en 1879, a produit une longue série d’article traitant de photographie.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Boivin, Ernest

a

a

a

a

a

a

Actif à partir de 1866. Photographe, collaborateur régulier du Moniteur de la photographie depuis ses origines, produit beaucoup d’études sur le gélatino-bromure d’argent (courant 1878). Fait partie du Comité de rédaction de L’Amateur photographe (1887-1888), pour lequel il conduit des tests sur l’hydroquinone.

Périodiques : Le Moniteur de la photographie ; L’Amateur photographe. 

Librairie : Procédé au collodion sec, Paris, Gauthier-Villars, 1876 (2ème éd.).

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Boulanger, L.

a

a

Éditeur de La Science française de 1890 à 1897.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Bréguet, Antoine (1851-1882)

a

a

a

a

Ancien élève de l’École polytechnique, devient  co-directeur de la Revue scientifique en 1880 mais décède en 1882.

Périodiques : Revue scientifique.

Librairie
:La Machine de Gramme. Sa théorie et sa description, Paris, Gauthier-Villars, 1880.

Références : BnF Data ; La Nature, deuxième semestre 1882, p. 102.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Bresson, Gédéon

a

a

a

a

Rédacteur se spécialisant dans l’astronomie et la climatologie.

Périodique : La Science pour tous.

Librairie : Histoire du calendrier, comprenant tout ce qui a rapport à l’heure, au jour, à la semaine, au mois, à l’année, Paris, Bureaux de La Science pour tous, 1859 ; La Prévision du temps, Paris, J. Rotschild, 1866.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Brun, A.

a

a

Ingénieur civil, prend la relève d’Henri Farjas à la tête de la Revue universelle des inventions nouvelles en 1894 ; se retire fin 1897.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Brunel, George (1860-1951)

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

a

Docteur ès sciences en 1886, a été professeur de physique à l’Institut radiographique de France et professeur au Laboratoire d’études physiques ; membre de la Société astronomique de France ; rédacteur en chef de La Science pour tous dans la première moitié de la décennie 1890, fondateur en 1891 de La Science moderne et des Nouvelles scientifiques. Auteur de récréations scientifiques dans La Science pour tous et La Science moderne sous le nom de Cosinus, Philogone ou A. Symptote. Rédacteur pour la Quinzaine philatélique, membre honoraire de l’Académie de philatélie. Commercialise divers accessoires et manuels photographiques, dont le « chronopose », disponible à la vente des années durant. Spécialement productif sur la question des rayons X dans Les Nouvelles scientifiques.

Périodiques : La Science pour tous ; Le Musée des familles ; Revue encyclopédique ; La Petite Revue ; Le Petit Parisien ; La Science moderne (1891-1893) ; Les Nouvelles scientifiques, devient Les Nouvelles scientifiques et photographiques, puis Les Nouvelles photographiques (1891-1912) ; La Revue photographique. Publication mensuelle d’art et de pratique photographique (1912).

Librairie : La Science à la maison, Paris, Flammarion, 1892 ; Le Livre à travers les âges, Paris, C. Mendel, 1894 ; La Photographie pour tous, Paris, H. Geffroy, 1894 ; Formulaire des nouveautés photographiques, Paris, J.-B. Baillière, 1896 ; Le Timbre-poste français, Paris, Delagrave, 1896 ; Encyclopédie de l’amateur photographe, Paris, B. Tignol, de 1897 à 1899 ; Manuel de radiographie et de radioscopie par l’emploi des rayons X, Paris, B. Tignol, 1897 ; Variations et détermination des temps de pose en photographie, Paris, C. Mendel, 1897 ; La Photographie et la projection du mouvement par les cinématographes, Paris, Mendel, 1897 ; Traité élémentaire d’optique photographique à l’usage des amateurs photographes, Paris, Mendel, 1897 ; avec Paul Chaux, La Photographie en plein air excursionniste et instantanée, Paris, B. Tignol, 1898 ; Les Merveilles de l’électricité et de la photographie, Paris, Delagrave, 1900 ; La Pratique et l’art de la photographie, Paris, Fayard, 1906 ; Passe-temps scientifiques, Tours, Mame et fils, 1908 ; Annuaire du timbre-poste et de la carte postale illustrée, Paris, Mendel, 1910 ; La Poste à Paris depuis sa création jusqu’à nos jours, Amiens, Yvert et Tellier, 1920 ; sous le nom de Philogone : La Science en famille. Immobilité et mouvement, Tours, Mame, 1926 ; La Science en famille. Le monde des mirages, Tours, Mame, 1930 ; Les Transports à travers les âges, Paris, Strauss, 1935.

Références : première page du supplément du numéro daté du 2 juillet 1892 de La Science moderne ; page de garde du volume de 1895 des Nouvelles scientifiques et photographiques.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Bucquet, Maurice (1860 -1921)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Formé aux sciences et au droit, passionné de photographie, de numismatique et d’archéologie. A été président du Photo-Club de Paris et de la Société versaillaise de photographie, rédacteur du Bulletin du Photo-Club de Paris. Devient membre de la SFP en 1888 et a appartenu à nombre de sociétés photographiques de province et à l’étranger. Membre fondateur de l’Union internationale des sociétés photographiques en 1891, vice-président de l’Union nationale des sociétés photographiques de France en 1892, instigateur du Salon photographique de 1894 à 1914, activités qui lui vaudront en 1905 la médaille Janssen décernée par la SFP. Praticien, publie des clichés dans L’Art photographique de G. Mareschal (1899-1900). Participe au Congrès international de photographie à Genève en 1893.

Librairie : avec Henri Fourtier et Paul Bourgeois, Le Formulaire classeur du Photo-Club de Paris, Paris, Gauthier-Villars, 1892-1894.

Références : BnF Data, Dictionnaire de la photo, Paris, Larousse, 1996, p. 105.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Buguet, Abel (1855-1921)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Agrégé de sciences physiques et naturelles, a été professeur à l’École de médecine de Rouen et directeur de la Bibliothèque générale de photographie publiée par la Société d’éditions scientifiques. Rédacteur en chef du Journal des Sociétés photographiques (1890) et du Photo-Journal (1891), tous deux fondés par Paul Gers. Publie sur les rayons X dans La Nature courant 1896 et 1898.

Périodiques : La Nature ; Journal de philosophie élémentaire ; Journal des sociétés photographiques (1890-1893), Photo-Journal (1891-1903) ; Journal de physique, chimie et histoire naturelle élémentaires (1886-1903).

Librairie : Résumés de physique sous forme de tableaux synoptiques, Paris, Hachette, 1888 ; La Photographie de l’amateur débutant, Paris, G. Rougier, 1889 ; avec Luigi Gioppi, La Bibliothèque du photographe, Paris, Société des éditions scientifiques, de 1890 à 1900 ; Recettes photographiques, Paris, Société d’éditions scientifiques, 1891-1892 ; avec Victor-Édouard Lelorieux, Cours de chimie du baccalauréat, Paris, Société d’éditions scientifiques, 1895 ; Technique médicale des rayons X, Paris, Société d’éditions scientifiques, 1896 ; L’Année photographique 1891, Paris, Société d’éditions scientifiques, 1892.

Références : BnF Data ; quatrième de couverture du n°2 du Photo-Journal (février 1891) ; supplément du numéro de juin 1893 du Photo-Journal, p. 100 (en fin de volume).

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

C

Sommaire : Calmels (Henri), Carol-Ludo (F.), Carré (Georges), Chaplot (C.), Chaux (Paul), Clerc (Louis-Philippe), Coissac (Georges-Michel), Collonge (J.), Courten (Lodovico de) 

Calmels, Henri

 

 

 

 

 

 

Ingénieur-constructeur spécialisé dans les procédés photomécaniques, l’orthochromatisme et la trichromie. Fondateur en 1899 du périodique Le Procédé, qui appartient alors à la maison Penrose & Co, laquelle édite un périodique jumeau en Angleterre. Une fois devenu seul gérant du titre en 1902, Calmels publie des textes dans lesquels figure la mention « Laboratoires Calmels ». Il dirige le périodique bien au-delà de la guerre de 1914-1918. Adhère à la SFP en 1896.

Périodique : Le Procédé.

Librairie : Fournitures générales pour la photographie appliquée aux impressions, Paris, H. Calmels, 1904 ; avec L.-P. Clerc, La Reproduction photographique des couleurs, Paris, Bureaux du journal Le Procédé, 1907.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Carol-Ludo, F.

 

 

 

Secrétaire de rédaction puis, à compter de 1902, rédacteur en chef de L’Arc-en-ciel, périodique fondé par le fabricant d’appareils photographiques Mackenstein.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Carré, Georges

 

 

 

Libraire, éditeur-gérant des Nouvelles scientifiques de Georges Brunel en 1891. Édite aussi Photo-Gazette de G. Mareschal, paru la même année.  Est associé à C. Naud pour éditer L’Art photographique de G. Mareschal en 1899.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Chaplot, C.

 

 

 

 

 

 

 

Rédacteur en chef de La Science en famille et des Récréations, pilier de la maison d’édition Charles Mendel. S’occupe plus particulièrement des concours et récréations scientifiques de La Science en famille et Photo-revue.

Périodiques : Récréations (chez Mendel ?), La Science en famille.

Librairie :La Photographie récréative et fantaisiste, Paris, C. Mendel, 1891 ; La théorie et la pratique des jeux d’esprit, Paris, Mendel, 1900 ; Jeux d’esprit, de combinaisons et de construction, Paris, A. Michel, 1926.

Références : couverture de La Théorie et la pratique des jeux d’esprit, Paris, Mendel, 1900 ; Clément Chéroux, Avant l'Avant-garde. Du jeu en photographie, Paris, Textuel, 2015.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Chaux, Paul

 

 

 

 

 

Licencié en droit, se spécialise dans la photographie au sein des Nouvelles scientifiques de George Brunel, fonde Le Monde photographique en 1895.

Périodiques : Les Nouvelles scientifiques ; Le Monde photographique (1895-1898).

Librairie : La Photographie perfectionnée, Paris, E. Bardin, 1895 ; avec Georges Brunel, La Photographie en plein air excursionniste et instantanée, Paris, B. Tignol, 1898.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Clerc, Louis-Philippe (1875-1959)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A été préparateur à la Faculté des sciences de l’université de Paris, professeur à l’école municipale Estienne, à l’école supérieure d’optique ; membre de la SFP à partir de 1897. Rédacteur se spécialisant dans la chimie photographique et ayant participé à une quantité considérable de périodiques, il est une figure centrale du journalisme photographique des années 1890 à 1940.  Spécialement présent dans La Photographie et Le Procédé. A occupé les postes de secrétaire de rédaction et de rédacteur en chef de La Photographie de Gaston-Henri Niewenglowski, de La Photographie française de Louis Gastine, et du Procédé de H. Calmels.

Périodiques : La Photographie ; Le Procédé ; La Photographie française ; Camera Obscura.

Librairie: La Chimie du photographe, Paris, Mendel, de 1898 à 1900 ; L’Année photographique, Paris, Mendel, de 1903 à 1905 ; La Photographie des couleurs, Paris, Gauthier-Villars, 1899 ; avec G.-H. Niewenglowski, Pratique de l’art photographique, Paris, H. Desforges, 1899 ; La Photographie pratique, Paris, Mendel, 1902 ; Les Reproductions photomécaniques, Paris, O. Doin, 1919 ; Applications de la photographie aérienne, Paris, O. Doin, 1920 ; Science, technique et industries photographiques, Paris, sn, de 1921 à 1929 ; The Ilford manual of process work, Londres, Ilford, 1924 ; La Technique photographique, Paris, Paul Montel, 1926-1927.

Références: BnF Data

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Coissac Georges-Michel (1868-1946)

 

 

 

 

 

 

 

Directeur du service des projections de la Maison de la Bonne Presse jusqu’en 1919. Directeur du Fascinateur et du Cinéopse.

Périodiques: Le Fascinateur ; Cinéopse.

Librairie : La Russie et les Russes. Conférence avec projection, Paris, Maison de la Bonne Presse, 1903 ; Manuel pratique du conférencier-projectionniste, Paris, Bayard, 1908 ; Le Cinématographe et l’enseignement, Paris, Larousse, 1926 ; Histoire du cinématographe de ses origines à nos jours, Paris, Éditions du Cinéopse/Gauthier-Villars, 1925 ; Les Coulisses du cinéma, Paris, Éditions pittoresques, 1929 ; Le Limousin et l’écran, Paris, Éditions du Cinéopse, 1938.

Références: BnF Data ; Isabelle Saint-Martin, « Usages religieux des projections lumineuses (1890-1914) », Cahiers d’histoire culturelle, n°2, 1997, p. 73-88.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Collonge, J.

 

 

Administrateur de La Science pour tous dans sa première incarnation (1855-1868).

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Courten, Lodovico de

 

 

 

Collaborateur du Moniteur de la photographie sous la direction d’Ernest Lacan (1873-1876). Propose quelques causeries qui contribuent à maintenir l’esprit de sociabilité inauguré par La Lumière. Sa disparition des colonnes du titre marque le virage plus techniciste du Moniteur de la photographie.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

D

Sommaire : Danicourt (Léon), Delamarre (Achille), Delisle (Paul), Demachy (Robert), Desforges (H.), Dillaye (Frédéric), Doin (Octave), Dom. (Aug.), Domergue (Gabriel), Drouin (Félix), Durand (Mary), Duverney (Dr.)

Danicourt, Léon

 

 

 

 

 

A été sténographe de la chambre des députés. Chroniqueur pour La Revue des cours scientifiques de la France et de l’étranger, il signe des comptes rendus de conférences et de soirées mondaines dans les années 1860.

Périodique : Revue des cours scientifiques de la France et de l’étranger.

Librairie : La Patrie et la république, Paris, Germer Baillière, 1880.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Delamarre, Achille

 

 

 

 

Rédacteur spécialisé œuvrant dans nombre de périodiques photographiques, l’un des plus productifs des années 1890. Partage en 1902 le rôle de rédacteur en chef de La Photographie avec L.-P. Clerc.

Périodiques : La Photographie ; Photo-Revue ; Iris-Photo ; Ombres et lumière ; Bulletin du Photo-Club de Paris

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Delisle, Paul

 

 

 

Rédacteur central dès 1896 du Vulgarisateur de la photographie, pour lequel il signe régulièrement des chroniques entre 1896 et 1898.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Demachy, Robert (1859-1936)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Issu du milieu aisé de la banque parisienne, il est le chef de file du pictorialisme français. Rédacteur majeur du Bulletin du Photo-Club de Paris. Membre de nombreuses sociétés photographiques françaises, dont la SFP à partir de 1882. Anglophone, il participe à certains titres anglais et américains. Actif en tant que photographe de 1870 à 1914. Après 1905 il s’oppose à l’évolution que connaît le pictorialisme suite à la Photo-Sécession américaine de Stieglitz. Il abandonne la photographie en 1914.

Périodiques : British Journal of Photography ; Camera Work (EU) ; Bulletin du Photo-Club de Paris ; Camera Notes ; The Amateur Photographer (GB) ; L’Art photographique

Librairie : avec Constant Puyo, Les Procédés d’art en photographie, Paris, Photo-Club de Paris, 1906.

Références : BnF Data, Nuno de Avelar Pinhero, « Demachy, (Léon) Robert », in John Hannavy dir., Encyclopedia of Nineteenth-Century Photography, New York, Londres, Routledge, 2008, p. 408-409 ; Dictionnaire de la photo, Paris, Larousse, 1996, p. 177-178 ; Société française de photographie, Robert Demachy, Paris, Contrejour, 1980 ; Michel Poivert, Le Pictorialisme en France, Paris, Hoëbeke/BnF, 1992.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Desforges, H.

 

 

 

Éditeur du périodique La Photographie à compter de 1903, moment où le titre se présente de façon luxueuse.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Dillaye, Frédéric (1848-1917)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fonctionnaire au Ministère des finances et homme de lettres. Rédacteur de La Science illustrée à compter de 1891, il est l’un des rares rédacteurs à pouvoir parler de technique et de théorie photographiques. Il fait figure de rédacteur majeur pour ce titre et, contrairement aux autres rédacteurs spécialisés, il réserve pendant des années sa production à la seule Science illustrée. Perd sa femme dans l’incendie du Bazar de la Charité en 1897. Il est très apprécié des spécialistes, Léon Vidal ne tarissant pas d’éloges à son sujet dans Le Moniteur de la photographie. Son statut est comparable à celui d’Ernest Lacan, sachant qu’il est l’un des seuls rédacteurs spécialisés à être reconnu des spécialistes sans adhérer à aucune société photographique. Après 1900 il occupe une place centrale au sein de La Mise au point de Léon Gaumont. Dillaye a produit des œuvres littéraires et a annoté diverses éditions d’œuvres, notamment celles de  Voltaire, Lesage, Perrault ou Scarron. Il meurt le 18 mars 1917.

Périodiques : Journal des voyages (fiction « Le Cirque Zoulof », du 25 octobre 1891 au 15 mai 1892) ; La Science illustrée ; La Mise au point.

Librairie : Le Photographiste, Paris, Tallandier, s.d. ; Lignes et filets. Petits tableaux de la pêche dans les rivières, sur les côtés et en pleine mer, Paris, Hachette, 1882 ; Les Héritiers de Jeanne d’Arc. Scènes de la vie au XVe siècle (1431-1450), Paris, Delagrave, 1888 ; La Filleule de Saint-Louis. Scènes de la vie au XIIIe siècle (1253-1258), Paris, Hachette, 1889 ; La Théorie, la pratique et l’art en photographie, Paris, Librairie illustrée, 1891 ; Les Nouveautés photographiques. Complément annuel à la théorie, la pratique et l’art en photographie, Paris, Librairie illustrée, de 1893 à 1914 ; L’Art dans les projections, Paris, Comptoir général de photographie, 1896 ; Principes et pratiques d’art en photographie. Le paysage, Paris, Gauthier-Villars, 1899 ; Vie et mort de l’armée du Rhin, Paris, Tallandier, 1911.

Références: BnF Data ; M. Mareschal, « Nécrologie », Bulletin de la Société française de photographie, 1918-1919, p. 14 ; Jean-François Hamel, Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, Marigny, Eurocibles, 2003, tome III ; Marie Palewska, « Liste chronologique des romans d’aventures publiés dans le Journal des voyages de 1877 à 1915 », Le Rocambole, n°6, 1999, p. 72-84.  « Variétés. – Échos et nouvelles », La Photographie, 1897, p. 95 ; L. Vidal, « Bibliographie », Le Moniteur de la photographie, 1894, p. 160.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Doin, Octave

 

 

 

 

Éditeur de L’Amateur photographe à compter de 1887. Fait partie du « comité d’initiative et d’organisation provisoire » lors de la création du Photo-Club de Paris. Éditeur de La Vulgarisation scientifique en 1903.

Références : Un groupe d’amateurs, « Les sociétés de photographie », L’Amateur photographe, 1888, p. 197.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Dom, Aug.

 

 

 

Gérant d’Iris-Photo (1903), probablement fabricant et commerçant indépendant spécialisé dans les appareils photographiques de luxe, si l’on en croit les réclames insérées dans les suppléments du périodique.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Domergue, Gabriel

 

 

Fondateur de La Science universelle en 1901.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Drouin, Félix

 

 

 

 

 

 

Ingénieur. Rédacteur de La Science en famille, pour qui il produit une longue série d’articles sur les projections lumineuses en 1889-1890.

Périodique : La Science en famille.

Librairie : La Ferrotypie, Paris, C. Mendel, 1889 ; avec A. Bergeret, Les Récréations photographiques, Paris, Charles Mendel, 1891 ; Le Stéréoscope et la photographie stéréoscopique, Paris, Mendel, 1894 ; La Photographie des couleurs, Paris, Mendel, 1896 ; L’Acétylène, Paris, Mendel, 1897.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Durand Mary (Dr.)

 

 

Gérant(-e ?) de La Science pour tous de 1868 à 1877.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Duverney (Dr.)

 

 

Fonde Le Mouvement scientifique en 1883.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

E

F

Sommaire : Faideau (Ferdinand), Farjas (Henri), Figuier (Louis), Flammarion (Camille), Flassieux (Albert), Fleury-Hermagis (Jules), Fonvielle (Wilfrid de), Forestier (E.), Foucou (Félix), Fourtier (Henri)

Faideau, Ferdinand (1862-193 ?)

 

 

 

 

 

 

 

 

A été professeur de sciences naturelles à l’école Jean-Baptiste Say. Rédacteur de La Science illustrée, très prolifique dans la première moitié des années 1890. Collabore très fréquemment avec Auguste Robin, qui a été correspondant du Muséum national d’histoire naturelle, pour des ouvrages de librairie traitant de science naturelle ou de géologie.

Périodique : La Science illustrée.

Librairie : La Botanique amusante, Paris, Librairie illustrée, 1894 ; Les Amusements scientifiques, Paris, Librairie illustrée, 1896 ; Exposition universelle de 1900. Guide du Palais de l’optique, Paris, Chambrelent, 1900 ; Nos plantes chez elles, Paris, Tallandier, 1906 ; avec Auguste Robin, Géologie élémentaire, Paris, Larousse, 1906 ; La Maison fleurie. Guide pratique de la décoration florale, Paris, Larousse, 1908.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Farjas, Henri

 

 

 

Ingénieur civil et ancien officier d’artillerie, fondateur de la Revue universelle des inventions nouvelles en 1888, dont il est responsable jusqu’en 1894.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Figuier, Louis (1819-1894)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Docteur en médecine en 1844, il entame sa carrière en tant que professeur à l’école de pharmacie de Montpellier avant d’obtenir un poste à Paris. Il obtient son doctorat de sciences physiques en 1850 et l’agrégation de pharmacie en 1852 ; suite à une polémique avec Claude Bernard, dont il sort perdant, il abandonne sa carrière scientifique pour se spécialiser dans la vulgarisation, domaine dont il est l’une des figures fondatrices et majeures. Il succède à Victor Meunier au poste de rédacteur scientifique de La Presse en 1855 ; membre fondateur et figure tutélaire du Cercle de la presse scientifique en 1857, il collabore pourtant peu avec les périodiques de vulgarisation scientifique et produit une grande quantité d’ouvrages de librairie. Ce n’est qu’en 1888 qu’il accepte de prendre la tête d’un périodique spécialisé, La Science illustrée, dont le fondateur Adolphe Bitard vient de mourir. Auteur tardif de pièces de théâtre, il se ruine presque à la fin de sa vie pour imposer sa vision du théâtre scientifique.

Périodiques : La Presse ; La France ; La Science illustrée.

Librairie : Exposition et histoire des principales découvertes scientifiques modernes, Paris, V. Masson, de 1851 à 1857 ; L’Année scientifique et industrielle, de 1857 à 1893 ; Histoire du merveilleux dans les temps modernes, Paris, Hachette, 1860 ; La Photographie au salon de 1859, Paris, Hachette, 1860 ; Le Savant du foyer, Paris, Hachette, 1862 ; Les Eaux de Paris, Paris, Michel Lévy frères, 1862 ; La Terre avant le déluge, Paris, Hachette, 1863 ; Histoire des plantes, Paris, Hachette, 1865 ; Vie des savants illustres depuis l’antiquité jusqu’au XIXe siècle, Paris, Librairie internationale, de 1866 à 1869 ; Les Merveilles de la science, Paris, Furne/Jouvet, 1867 ; Les Insectes, Paris, Hachette, 1867 ; L’Homme primitif, Paris, Hachette, 1870 ; Le Lendemain de la mort ou la vie future selon la science, Paris, Hachette, 1874 ; Les Six Parties du monde. Pièce en 5 actes, 8 tableaux, Paris, Tresse, 1877 ; Connais-toi toi-même. Notions de physiologie à l’usage de la jeunesse et des gens du monde, Paris, Hachette, 1879 ; Scènes et tableaux de la nature, Paris, Hachette, 1879 ; Les Aérostats, Paris, Jouvet, 1882 ; Denis Papin. Drame en 5 actes, 8 tableaux, Paris, C. Lévy, 1882 ; Les Nouvelles conquêtes de la science, Paris, Librairie illustrée, 1884 ; Gutenberg. Pièce historique en 5 actes, 8 tableaux, Paris, Tresse et Stock, 1886 ; La Science au théâtre, Paris, Tresse et Stock, 1889.

Références : BnF Data, Discours prononcé le 12 juillet 1858, au banquet pour l’installation du Cercle de la presse scientifique, dans l’hôtel Richelieu, par M. Louis Figuier, président du Cercle (le fascicule ne comporte pas d’autres informations, consultable à la BNF site François Mitterrand) ; La Rédaction, « M. Louis Figuier », La Science illustrée, deuxième semestre 1894, p. 402 ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, 1990, p. 43 ; Michel Constantial, Gilles Eboll, Jean-François Foucaud et alii, Le savant du foyer  : Louis Figuier et la vulgarisation scientifique au XIXe siècle, Paris, Fédération française de coopération entre bibliothèques, 1993.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Flammarion, Camille (1842-1925)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeune astronome sous l’égide d’Urbain Le Verrier, il se brouille rapidement avec ce dernier, ce qui le pousse à se consacrer à la vulgarisation tout en assurant des cours à l’Association polytechnique. S’intéresse de près au spiritisme dès les années 1860. S’engage pour le camp républicain à la chute de l’Empire. Il est l’un des fondateurs de la Ligue de l’enseignement, dont il dirige le cercle parisien. Spécialisé dans l’astronomie populaire, il publie beaucoup d’ouvrages de librairie et collabore avec divers périodiques, ce qui lui vaut un immense succès public. Il fonde le périodique L’Astronomie en 1882 et l’Association astronomique de France en 1887.

Périodiques : Le Siècle ; Magasin pittoresque ; Le Voltaire ; Cosmos (période Meunier 1867-1870) ; La Science illustrée ; L’Astronomie ; La Nature.

Librairie : La Pluralité des mondes habités, Paris, Didier, 1864 ; Les Merveilles célestes, Paris, Hachette, 1865 ; Études et lectures sur l’astronomie, Paris, Gauthier-Villars, de 1867 à 1880 ; Récits de l’infini, Paris, Didier, 1873 ; Astronomie populaire, Paris, Marpon et Flammarion, de 1880 à 1882 ; Rêves étoilés, Paris, Marpon et Flammarion, 1888 ; Uranie, Paris, Marpon et Flammarion, 1889 ; La Fin du monde, Paris, Flammarion, 1894 ; Clairs de lune, Paris, Flammarion, 1894.

Références : BnF Data ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, 1991, p. 43.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Flassieux, Albert

 

 

Fondateur en 1903 de L’Art photographique, qu’il dirige jusqu’en 1907. 

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Fleury-Hermagis, Jules (1835-1912)

 

 

 

 

 

 

 

Opticien. Membre de la SFP à compter de 1875. Membre du comité de rédaction de L’Amateur photographe en 1887-1888. Il publie en 1895 la revue trimestrielle L’Amateur d’excursions photographiques, qui est la suite du Traité des excursions photographiques co-signé avec A. Rossignol, que L’Amateur photographe avait publié en feuilleton en 1887. Devient président d’honneur de la Chambre syndicale de la photographie et chevalier de la Légion d’honneur en 1900.

Périodiques : L’Amateur photographe ; L’Amateur d’excursions photographiques.

Librairie : avec A. Rossignol, Traité de excursions photographiques, Paris, Rongier, 1889 ; L’Atelier de l’amateur, Paris, Rongier et Cie, 1889 (2ème éd.).

Références : BnF Data ; Comité des travaux historiques et scientifiques.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Fonvielle, Wilfrid de (1824-1914)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Professeur de mathématiques au collège Sainte-Barbe, il participe à la Révolution de 1848. Déporté en 1852 en Algérie pour avoir manifesté place de la Bastille en faveur de la république, il y fonde avec son frère L’Algérie nouvelle, avant de partir pour Londres. Il revient en France en 1860 et se spécialise dans la vulgarisation scientifique. Passionné d’aéronautique, il collabore avec Gaston Tissandier sur diverses recherches et participe à la fondation de l’Aéro-Club de France en 1896. Figure importante et souvent pittoresque de la vulgarisation scientifique, il devient, ironiquement, l’un des rédacteurs importants du Cosmos assomptionniste au tournant du siècle. Fonvielle est présenté dans la nécrologie que lui consacrera Cosmos comme un homme ayant eu des « opinions vaguement déistes », resté « jusqu’à la fin étranger à la foi et à la religion catholique »…

Périodiques : L’Algérie nouvelle ; La Presse scientifique des deux mondes vers 1864 ; Cosmos (période Victor Meunier : 1867-1870) ; La Liberté ; La Marseillaise ; Le Petit Journal ; La Nature ; La Science illustrée ; Science, Arts, Nature ; L’Électricité (1882) ; La Vie militaire ; L’Aérophile (1894).

Librairie : La Mort, Paris, Taride, 1858 ; avec L. Legault, Insurrection de l’Inde, Paris, Taride, 1858 ; L’Homme fossile, étude de philosophie zoologique, Paris, J.-B. Baillère et fils, 1865 ; Les Merveilles du monde invisible, Paris, Hachette, 1866 ; Éclairs et tonnerre, Paris, Hachette, 1867 ; L’Astronomie moderne, Paris, G. Baillière, 1868 ; La Science en ballon, Paris, Gauthier-Villars, 1869 ; La Foire aux candidats, ou Paris électoral en juin 1871, Paris, A. Ghio, 1871 ; Les Ballons pendant le siège, Paris, 16 rue du Croissant, 1871 ; La Physique des miracles, Paris, E. Dentu, 1872 ; Le Mètre international définitif, Paris, G. Masson, 1875 ; Le Glaçon du « Polaris », aventures du capitaine Tyson, racontées d’après les publications américaines, Paris, Hachette, 1877 ; La Conquête du pôle Nord, Paris, Plon, 1877 ; Néridah, Paris, Hachette, 1879, 2 vol. ; Comment se font les miracles en dehors de l’Église, Paris, Dreyfous, 1879 ; Les Miracles devant la science, Paris, Dentu, 1880 ; La Pose du premier câble, Paris, Hachette, 1882 ; L’Espion aérien, Paris, C. Bayle, 1884 ; Les Saltimbanques de la science. Comment ils font des miracles, Paris, Dreyfous, 1884 ; Le Monde des atomes, Paris, Hachette, 1885 ; Les Affamés du pôle Nord. Récits de l’expédition du major Greely d’après les journaux américains, Paris, Hachette, 1885 ; Mort de faim, étude sur les nouveaux jeûneurs, Paris, Librairie illustrée, 1886 ; Histoire de la lune, Paris, Jouvet, 1886 ; François Arago, Paris, Librairie illustrée, 1886 ; Les Endormeurs. La vérité sur les hypnotisants, les suggestionnistes, les magnétiseurs, les donatistes, les braïdistes, etc., Paris, Librairie illustrée, 1887 ; Comment périssent les républiques, Paris, Ch. Bayle, 1888 ; Le Pétrole, Paris, Hachette, 1888 ; Les Navires célèbres, Paris, Hachette, 1890 ; Aventures d’un chercheur d’or au Klondike, Paris, A.-L. Guyot, 1900, 2 vol.

Références: BnF Data ; Cosmos, premier semestre 1914, p. 505 (inclut un portrait photographique) ; B. Béguet dir. La Science pour tous, Paris, CNAM, 1991, p. 43.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Forestier, E.

 

 

 

 

Semble entamer sa carrière dans L’Amateur photographe à compter de 1889, participe ensuite à de nombreuses publications photographiques.

Périodiques : L’Amateur photographe ; Les Nouvelles scientifiques et photographiques ; Photo-Gazette ; La Photographie moderne.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Foucou, Félix

 

 

 

 

 

Membre fondateur du Cercle de la presse scientifique en 1858.

Périodiques : La Science ; La Presse scientifique des deux mondes ; Le Bibliophile (1857).

Librairie : Recherches sur un cas particulier de la théorie du mouvement, Paris, Dubuisson, 1860 ; Histoire du travail, Paris, Hetzel, 1868.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Fourtier, Henri

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédacteur spécialisé dans la photographie et plus particulièrement les projections lumineuses. Décède de façon inattendue fin 1894. Rédacteur très productif et capable de traiter aussi bien l’art que la technique photographique, très actif entre 1890 et 1894.

Périodiques : Paris-photographe ; Photo-Journal ; Bulletin du Photo-Club de Paris.

Librairie : Projections et agrandissements. Manuel pratique de la lanterne de projection, Paris, A. Laverne, 1889 ; La Photographie et ses applications, Paris, E. Bernard, 1889 ; Dictionnaire pratique de chimie photographique, Paris, Gauthier-Villars, 1892 ; avec Maurice Bucquet et Paul Bourgeois, Le Formulaire classeur du Photo-Club de Paris, Paris, Gauthier-Villars, 1892-1894 ;  La Pratique des projections, Paris, Gauthier-Villars, 1893, 2 vol. ; Les Positifs sur verre, Paris, Gauthier-Villars, 1892 ; Les Tableaux de projections mouvementées, Paris, Gauthier-Villars, 1893 ; avec A. Molteni, Les Projections scientifiques, Paris, A. Molteni, 1894 ; Les Lumières artificielles en photographie, Paris, Gauthier-Villars, 1895.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

G

Sommaire : Gastine (Louis), Gaudin (Alexis), Gaudin (Marc-Antoine), Gautier (Émile), Gavinie (vicomte de La), Geisler (Louis), Gers (Paul), Girard (J.), Goin (Auguste), Gondrecourt (Alfred de), Good (Arthur), Graffigny (Henri de), Gravier (Charles), Gros (J.-B.), Guillaume (Charles-Édouard), Guyot-Daubès.

Gastine, Louis (1868-1935)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Journaliste et homme de lettres, auteur de romans – d’amour le plus souvent –  à connotation historicisante. Aussi connu sous les pseudonymes de Tasgeney S., Breuer J. et Gastine Loys-Julius. Co-fondateur de l’Aéro-Club et du Touring-Club. Rédacteur en chef (et fondateur ?) de La Photographie française (1888-1906). Éditeur scientifique de la Revue générale internationale, scientifique, littéraire et artistique.

Périodiques : le Figaro, le Moniteur des arts, Le Réveil, la Revue de l’Islam, Revue générale internationale, scientifique, littéraire et artistique (1896-1898) ; Le Mois littéraire et pittoresque (vers 1900).

Librairie : avec Georges Couanon et Gabriel Gastine, Traitement des vignes phylloxérées, Paris, G. Masson, 1884 ; Le Mal du cœur. Roman parisien, Paris, A. Savine, 1889 ; Lys Amors d’Helain-Pisan et d’Iseult de Savoisy, Paris, Quantin, 1890 ; Patria, Paris, A. Savine, 1891 ; Apôtre, Paris, Genonceaux, 1892 ; avec Noémi Balleyguier, Seul sur l’océan, Paris, Charavay/Mantoux/Martin, 1894 ; L’Âme errant. Saynète, de deux personnages en chaise de poste, Paris, L. Boulanger, 1895 ; La Chronophotographie sur plaque fixe et sur pellicule mobile, Paris, Gauthier-Villars, 1897 ; Filles d’Orient, Paris, Flammarion, 1898 ; Reine du Directoire. La belle Tallien, Paris, A. Michel, 1910 ; Énigme dans l’espace, Paris, édition de la France automobile et aérienne, 1909 ; La Guerre dans l’espace. Grand roman inédit, Paris, La Maison du Livre, 1910-1920 ; César Borgia, Paris, A. Michel, 1911 ; L’ABC de l’aviation, Paris, A. Michel, 1911 ; Mignonnes et mignons de princes, Paris, éditions de l’Évolution sociale française, 1912 ; Passions dévorantes. Grand roman d’amour, Paris, Ferenczi et fils, 1927.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Gaudin, Alexis (1818-1894)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Frère cadet de Marc-Antoine Gaudin, qui va l’aider à ouvrir un studio de portrait en 1842. Rachète en 1851 le périodique La Lumière, dont il donne la direction à Marc-Antoine, Ernest Lacan assurant le rôle de rédacteur en chef. Alexis se spécialise parallèlement dans la stéréoscopie ; il s’associe à son frère Charles en 1855 pour devenir éditeur d’épreuves stéréoscopiques. Il se retire en 1864, cédant le magasin à Charles Gaudin, qui le fait fusionner en 1865 avec la maison Lefort, elle aussi spécialisée en stéréoscopie. La guerre de 1870, le siège de Paris et la Commune auront raison de l’entreprise Gaudin, qui est déclarée en faillite en 1872.

Périodique : La Lumière.

Librairie : Catalogue général des épreuves stéréoscopiques sur plaque, verre et papier, Paris, H. Plon, 1856.

Références : Michel Guillemot, Dictionnaire de la photo, Paris, Larousse, 1996, p. 255 ; Denis Pellerin, Gaudin Frères, pionniers de la photographie (1839-1872), Chalon-sur-Saône, Société des amis du musée Nicéphore Niépce, 1997.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Gaudin, Marc-Antoine (1804-1880)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chimiste de formation, calculateur du Bureau des longitudes. A été chroniqueur scientifique au Siècle et à la Patrie. Réalise son premier daguerréotype en 1839 à l’aide d’un appareil de sa conception qu’il commercialise par la suite ; ouvre un studio de portraits avec l’opticien Lerebours. Publie plusieurs ouvrages de 1843 à 1850. Son frère cadet Alexis Gaudin lui confie la gérance du périodique photographique La Lumière de novembre 1851 à 1867. Marc-Antoine signe des textes techniques dans le périodique, dont il devient seul rédacteur en chef en 1860 après le renvoi d’Ernest Lacan. Il occupe cette position jusqu’en 1867, moment où La Lumière, en difficulté, disparaît. Il meurt en 1880 d’un empoisonnement du sang par des produits chimiques.

Périodiques : Le Siècle ; La Patrie ; La Lumière.

Librairie : avec Noël Lerebours, Derniers perfectionnements apportés au daguerréotype, Paris/Londres, Lerebours/Claudet, 1841 ; Traité pratique de photographie, Paris, J.-J. Dubochet, 1844 ; Vade-mecum du photographe, Paris, Poitevin, 1864 ; L’Architecture du monde des atomes, Paris, Gauthier-Villars, 1873.

Références : La Nature, deuxième semestre 1880, p. 174 ; Michel Guillemot, Dictionnaire de la photo, Paris, Larousse, 1996, p. 255 ; Denis Pellerin, Gaudin Frères, pionniers de la photographie (1839-1872), Chalon-sur-Saône, Société des amis du musée Nicéphore Niépce, 1997.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Gautier, Émile (1853-1937)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vulgarisateur professionnel et romancier. A été militant anarchiste. Connu sous les pseudonymes de Hombre, Polycarpe, A. Kergus et Raoul Lucet. A passé une thèse de licence de droit intitulée Des Conditions requises pour le mariage en 1874. Rédacteur en chef de La Science française et de La Science pour tous dans les années 1890. Il organise en 1897 une société anonyme unissant les deux périodiques, sans succès. Suite au décès de Louis Figuier, il reprend la rédaction de L’Année scientifique et industrielle de 1893 à 1913.

Périodiques : Figaro ; Le Petit Journal ; Le Petit Parisien ; Le Matin ; Le Monde illustré ; La Science pour tous ; La Science française ; L’Année scientifique et industrielle.

Librairie : Le Darwinisme social, Paris, Derveaux, 1880 ; Propos anarchistes, Paris, Derveaux, 1885 ; Les Étapes de la science, Paris, Lecène/Oudin, 1892 ; Comme quoi la France pourrait nourrir cent millions d’habitants, Paris, Lecène/Oudin, 1892 ; Les Pommiers de France, Paris, F. Brocherioux, 1899 ; avec Marie-François Goron, Fleur de bagne. Roman contemporain, Paris, Flammarion, 1902, 3 vol. ; Le Phonographe, Paris, Flammarion, 1910.

Références : BnF Data ; première page de supplément de La Science française du 27 septembre 1895.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Gavinie, Vicomte de La

 

 

Auteur d’une chronique – souvent mondaine – dans La Lumière de 1857 à 1859.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Geisler, Louis

 

 

 

« Imprimeur-gérant » de Photo-gazette à partir de 1901, membre de la SFP à compter de 1894.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Gers, Paul (1857-1942)

 

 

 

 

 

 

 

 

Banquier et photographe. Établi au 22, rue Vivienne dans les années 1880-1900. Trésorier du Photo-Club de Paris à sa fondation en 1881. Fondateur du Journal des sociétés photographiques (1890) et du Photo-Journal (1891), deux titres dont il confie la rédaction à Abel Buguet. Il est probablement le premier rédacteur à faire entrer le reportage dans la presse spécialisée en photographie.

Périodiques : Journal des sociétés photographiques (1890-1893) ; Photo-Journal (1891-1903) ; La Revue des placements (1901-1902).

Librairie : Les Voyages du président en 1892, Paris, Flammarion, 1893 ; Au régiment. En escadre, Paris/Nancy, Berger-Levrault, 1894 ; avec Paul Belon, Les Souverains russes en France, Paris, Mangeot, 1896 ; En 1900, Corbeil, E. Crété, 1901.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Girard, J.

 

 

 

Rédacteur de La Science pour tous dans les années 1860, se spécialisant alors dans l’optique.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Goin, Auguste

 

 

Éditeur du Cosmos de Victor Meunier en 1869-1871.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Gondrecourt, Alfred de

 

 

Directeur de La Science à compter de 1857.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Good, Arthur (1853-1928)

 

 

 

 

 

 

 

Ingénieur des Arts et Manufactures, auteur de La Science amusante sous le pseudonyme Tom Tit dans L’Illustration à compter de novembre 1887.  Donne lieu à de très grands succès de librairie. Se spécialise volontiers dans les jouets mécaniques. 

Périodiques : Le Chercheur ; Journal des inventions nouvelles (1885-1888) ; L’Illustration ; La Nature.

Librairie : La Science amusante, Paris, Larousse, 1889-1893 ; Pour amuser les petits, Paris, Plon, 1893 ; La Récréation en famille, Paris, A. Colin, 1903 ; Les Bons jeudis, Paris, Vuibert et Nony, 1910 (2ème éd.) ; Joujoux en papier, Paris, Jouvet et Cie, 1925.

Références : BnF Data ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, p. 47.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Graffigny, Henri de (1863-1934)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pseudonyme de Raoul Marquis. Formation de graveur en taille-douce, détenteur d’un doctorat de chimie organique. Journaliste et aéronaute. Produit indifféremment de la fiction et des ouvrages de vulgarisation. Se spécialise dans la mécanique, les arts de l’ingénieur et l’électricité. Rédacteur en chef et fondateur de La Science universelle en 1886. Secrétaire de rédaction de La Science en famille en 1886-1887. Inspire le personnage de Courtial des Pereires dans Mort à crédit de Céline en 1936.

Périodiques : Le Moniteur des inventions nouvelles ; La Science universelle (1885) ; La Maison illustrée (1889) ; La Pierre artificielle (1901-1902) ; Science, arts, nature ; Euréka, revue des inventions.

Librairie:Les Moteurs anciens et modernes, Paris, Hachette, 1881 ; Les Voyages merveilleux, Paris, Librairie des publications nouvelles, 1882-1883 ; Récits d’un aéronaute, Paris, Delagrave, 1885 ; L’Ingénieur électricien, Paris, Hetzel, 1887 ; Contes d’un vieux savant, Paris, Quantin, 1888 ; Les Industries d’amateurs, Paris, J.-B. Baillière, 1889 ; avec G. Le Faure, Aventures extraordinaires d’un savant russe, Paris, Édinger, 1889-1896 ; Manuel de l’horloger et du mécanicien amateur, Paris, Hetzel, 1890-1895 ; Manuel du constructeur et du conducteur de cycles et d’automobiles, Paris, Hetzel, 1897 ; L’Outillage agricole, Paris, Larousse, 1898 ; Guide-manuel pratique du motocycliste, Paris, Hetzel, 1900 ; L’Électricité pour tous, Paris, E. Bernard, 1905 ; La Locomotion électrique, Paris, Librairie des publications populaires, 1907 ; Le Tour du monde en auto, Paris, A.-L. Guyot, 1909-1910, 4 vol. ; Le Tour de France en aéroplane, Paris, A. Picard, 1910 ; Guignol apache, mélodrame en 5 actes, Paris, A. Lesot, 1911 ; Culotte rouge, ou les Vainqueurs du Kraken, drame-féerie en 4 actes et 6 tableaux, A. Lesot, 1911 ; La Ville aérienne, M. Vermot, 1911 ; Un Sauvage à Paris, Tours, Mame, 1912 ; Le Théâtre à la maison, Paris, A.-L. Guyot, 1914 ; Les Rayons qui tuent et les radiations utiles, Paris, France-édition, 1924 ; L’Île des proscrits, Paris, Ferenczi, 1928 ; Cours de cinématographie à l’usage des élèves opérateurs projectionnistes et débutants, Paris, éditions de l’École spéciale du génie civil, 1929 ; Les Diamants de la lune, Paris, Hachette, 1930 ; Electropolis, Tours, Mame, 1933.

Références: BnF Data ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, 1991, p. 44 ; Mort à crédit (Romans I, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, p. 836-837).

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Gravier, Charles

 

 

 

 

 

 

 

 

A été inspecteur principal aux Chemins de fer de l’Ouest. Rédacteur et conférencier spécialisé dans la photographie, très prolifique, et connu pour son tempérament volcanique. Membre de la SFP à compter de1888. Devient rédacteur en chef du Moniteur de la photographie de 1905 à 1914, périodique que Léon Vidal lui cède alors pour en faire ce qu’il veut.

Périodiques : Sciences, arts, nature (1902) ; Le Moniteur de la photographie ; Photo-Gazette ; Le Petit Photographe économe ; Paris-Photographe ; Le Moniteur des produits chimiques ; Le Photogramme.

Librairie : La Photographie automatique en noir et en couleurs & la photographie en famille par la suppression du laboratoire obscur, Paris, Bureau du Moniteur de la photographie, 1910.

Références : BnF Data ; catalogue SFP pour les ouvrages de librairie ; C. Gravier, « Chronique », Le Moniteur de la photographie, 1914, p. 53.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Gros, J.-B.

 

 

 

Imprimeur de la cour impériale et des tribunaux, administrateur de L’Ami des sciences à compter de 1856.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Guillaume, Charles-Édouard (1861-1938)

 

 

 

 

 

 

 

Né en Suisse à Fleurier, physicien, a été directeur du Bureau international des poids et mesures à Sèvres. Prix Nobel de physique en 1920. A aussi écrit en allemand. Rédacteur majeur de La Nature.

Périodique : La Nature.

Librairie : Traité pratique de la thermodynamique de précision, Paris, Gauthier-Villars, 1889 ; Unités et étalons, Paris, Gauthier-Villars, 1893 ; Les Radiations nouvelles. Les rayons X et la photographie à travers les corps opaques, Paris, Gauthier-Villars et fils, 1896 ; Recherches sur le nickel et les alliages, Paris, Gauthier-Villars, 1898 ; La Création du Bureau international des poids et mesures et son œuvre, Paris, Gauthier-Villars, 1927.

Référence : BNF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Guyot-Daubès

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Utilise dans un premier temps le pseudonyme de G. Kerlus. Emploie aussi le pseudonyme de Guyot-Kerlus dans le périodique Nouvelles des théâtres. Rédacteur-clé de La Nature pour tout ce qui touche à la science foraine et la science au théâtre, puis la tératologie, le cirque et le sport. L’un des premiers rédacteurs à employer un pseudonyme à connotation ésotérique. Rédacteur central pour saisir le changement des pratiques de vulgarisation scientifique au cours des années 1880.

Périodiques : La Nature ; Nouvelles des théâtres (1883).

Librairie : L’Art d’apprendre, cours pratique de mnémonie, Paris, l’auteur, 1886 ; L’Art de classer les notes et de garder le fruit de ses lectures et de ses travaux, Paris, Bibliothèque d’éducation attrayante, 1891.

Références : catalogue BnF ; E. Hospitalier, « Illusions d’optiques », La Nature, 1887, p. 381. 

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

H

Sommaire : Héliécourt (René d’), Hégé (A.), Herling (A.), Hisard (Paul), Hospitalier (Édouard), Huet (Henri)

Héliécourt, René (d’)

 

 

 

 

 

 

 

Pseudonyme, de son vrai nom Delie (ou Délié, Delié ?). Rédacteur en chef de la Photo-Revue qu’édite Charles Mendel. Occupe ce poste jusqu’en 1922, devient rédacteur en chef honoraire en 1925 lorsque les éditions Francia reprennent le titre. Décède en 1945.

Périodiques : Photo-Revue ; Le Petit Photographe (1900-1907).

Librairie : La Photographie en relief, ou Photo-sculpture et ses principales applications, Paris, Mendel, 1898 ; La Photographie vitrifiée, Paris, Mendel, 1901.

Références: catalogue BNF ; « À nos lecteurs », Photo-Revue, 1945, p. 1.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Hégé, A.

 

 

Rédacteur en chef à la fondation d’Ombres et Lumière (1895) de Mackenstein.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Herling, A.

 

 

Gérant du périodique Le Photographe (1855).

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Hisard, Paul

 

 

Responsable des récréations scientifiques dans La Science moderne puis dans Les Nouvelles scientifiques de Georges Brunel au début des années 1890.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Hospitalier, Édouard (1852-1907)

 

 

 

 

 

 

Ingénieur des arts et métiers ; se spécialise dans l’électricité, fondateur de L’Électricien. Rédacteur central de La Nature dans les décennie 1880-1890, souvent présent sur la question optique.

Périodiques : collaborateur régulier de La Nature. Directeur de L’Électricien ; L’Industrie électrique (1892-1936).

Librairie : Les principales applications de l’électricité, Paris, G. Masson, 1881 ; Formulaire de l’électricien, Paris, G. Masson, de 1883 à 1904 ; L’Électricité à la maison, Paris, G. Masson, 1885.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Huet, Henri

 

 

 

Utilise aussi probablement le pseudonyme Jean Plaque pour produire des poèmes photographiques. Figure centrale du Vulgarisateur de la photographie de Pierre de Touche, auteur de petites chroniques et fictions de 1896 à 1898.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

I

J

Sommaire : Jalabert (E.), Jaubert (Léon), Jeanmaire (Ferdinand), Jeunesse (Auguste), Jonas (I), Jouan (H.), Jouanne (G.), Juven (F.).

Jalabert, E.

 

 

Éditeur-gérant de La Science pittoresque en 1861.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Jaubert, Léon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Se livre à des travaux d’ingénieur et de mécanicien (amateurs ?). A conçu des baromètres, des thermomètres, des instruments astronomiques de toutes sortes, des appareils de projection, des machines pour travailler les verres d’optique ; a conçu des cartes, planisphères, etc., ainsi que des voûtes célestes concaves en 1877 et 1880. A donné des cours publics pendant plus de 16 ans. De 1878 à 1881 Léon Jaubert a pour projet de concevoir un grand Observatoire populaire gratuit au Trocadéro. Fonde au même moment l’Institut populaire du Progrès, destiné à vulgariser la science dans son ensemble, ainsi que le périodique Les Sciences (1883). Cherche à réformer l’enseignement de l’astronomie mais aurait enduré des difficultés administratives. Son épouse le dépeint comme une personne « simple et modeste toute vouée à la culture et à la sienne propre ».

Périodique : Les Sciences.

Références : Bnf Data, Mme Léon Jaubert, Léon Jaubert. Son œuvre, Paris, Parc du Trocadéro, Pavillon de l’Institut populaire du Progrès, 1895.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Jeanmaire, Ferdinand (18xx-1898)

 

 

 

« Libraire-Entrepositaire » pour La Science populaire (1880). Membre de la SFP de 1873 à 1898, se retire à Nancy.

Références : « Procès-verbal de la séance du 5 août 1898 », Bulletin de la Société française de photographie, 1898, p. 381.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Jeunesse, Auguste

 

 

 

 

 

Aussi connu sous le pseudonyme de Ludovic. Simple rédacteur puis rédacteur en chef de La Science pittoresque de 1865 à 1867. Publie toute une collection de fascicules pour le compte de l’éditeur N.-J. Philippart, de 1861 à 1869, de 36 ou 64 pages chacun, traitant principalement de géographie.

Référence: BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Jonas, I.

 

 

Rédacteur de La Science illustrée en 1890.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Jouan, H.

 

 

Rédacteur de La Science pour tous en 1865.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Jouanne, G.

 

 

 

Ingénieur civil, rédacteur de La Science pour tous au cours de la décennie 1860. Prolifique, s’intéresse particulièrement aux projections lumineuses et à la photographie.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Juven, F.

 

 

 

Éditeur-gérant de la Revue universelle des inventions nouvelles d’Henri Farjas à compter de 1894.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

K

Sommaire : Karl (Carolus), Kerlus (G.), Kerlus (S.) Klary (C.),  

Karl, Carolus

 

 

 

 

Pseudonyme possible de Guyot-Daubès ou de Guy Kerlande (à supposer qu’il ne s’agisse pas d’un autre pseudonyme). Rédacteur de La Nature actif dans les années 1880-1890. S’il ne s’agit pas de Guyot-Daubès, professionnel probable de la prestidigitation. Rédige occasionnellement pour La Science en famille de Charles Mendel.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z
Kerlus, G. Voir Guyot-Daubès.

Kerlus, S.

 

 

 

Pseudonyme probable de Guyot-Daubès. Rédacteur de La Nature en 1882, le premier à traiter des illusions foraines dans le périodique.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Klary, C. (1837-19xx)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Artiste et photographe professionnel. Né à Nancy en 1837, il est attaché aux services télégraphiques des Armées en 1860 ; il passe quelques années en Algérie, où il s’initie à la photographie. Il démissionne en 1863, va à Paris, puis à Londres pour se former à la photographie professionnelle. S’installe à Alger en 1865. Fonde un atelier à Paris en 1879. Membre de la SFP de 1877 à 1885. En 1884 il est à New York, où il travaille pour le compte du photographe W. Kurtz, avant de revenir fonder une École pratique de photographie à Paris en 1894, qu’il établit au 40, rue du Bac, puis au 13, rue Taitbout. Fonde Le Photogramme en 1897, qui reprend le modèle du Photogram britannique.

Périodiques : La Science en famille (vers 1886) ; Le Photogramme ; Camera Obscura. 

Librairie : Traité pratique de la peinture des épreuves photographiques avec les couleurs à l’aquarelle et à l’huile, Paris, Gauthier-Villars, 1888 ; Guide de l’amateur photographe, Paris, Marpon et Flammarion, 1888 ; Le Photographe portraitiste, Paris, Gauthier-Villars, 1892 ; La Photographie nocturne, Paris, Société d’éditions scientifiques, 1893 ; La Photographie du nu, Paris, C. Klary, 1902.

Production photographique : catalogue BnF.

Références : BnF Data ; C. Gravier, « L’Enseignement des procédés photographiques », Le Photogramme, 1901, p. 225 ; Edward L. Wilson, « C. Klary », Le Photogramme, 1897, p. 8.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

L

Sommaire : Labonne (H.), Lacan (Camille), Lacan (Ernest), Lacretelle (Henri de), Lacroix (Eugène), Laedlein (Hippolyte), Lanquest (Georges), Larbalétrier (Albert), Lartige (de), Laurencin (Paul), Léancour (L.-G.), Lecouturier (Henri), Leiber, Libert (A.), Liesegang (Paul E.), Londe (Albert), Ludovic, Lunel (Benjamin), 

Labonne, H (docteur)

 

 

 

Rédacteur de L’Amateur photographe en 1889, qu’il abandonne en 1890 pour devenir Président du Comité d’administration du Photo-Club de Paris.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Lacan, Camille

 

 

 

 

 

 

Épouse d’Ernest Lacan, Camille Valentine Salle de son vrai nom. Signe C. L. dans les colonnes du Moniteur de la photographie (années 1874-1875). Suite à la mort d’Ernest Lacan, elle confie la direction du titre à Léon Vidal, qui en deviendra propriétaire en 1893 (moment supposé du décès de Camille Lacan).

Références : Lodovico de Courten, « Une semaine à Paris », Le Moniteur de la photographie, 1874, p. 162-163 ; Stephen Monteiro, « Lacan, Ernest (1828-1879) », in John Hannavy dir., Encyclopedia of Nineteenth-Century Photography, New York, Londres, Routledge, 2008, p. 811-813.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Lacan, Ernest (1828-1879)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Né à paris en 1828, étudie la peinture auprès de Léon Cogniet dans les années 1840, avant d’être bibliothécaire puis journaliste. Rédacteur du Moniteur universel de 1850 à 1870, et de La Lumière à compter de 1851, moment où il devient rédacteur en chef du périodique suite à sa reprise par le commerçant Alexis Gaudin. Suite à un différend avec ce dernier, il quitte La Lumière en 1860 pour fonder le Moniteur de la photographie, qu’il dirige jusqu’à sa mort en 1879. Il n’a jamais été membre de la Société française de photographie.

Périodiques : La Vie moderne (1859) ; Le Moniteur universel ; La Lumière (1851-1860) ; Le Moniteur de la photographie (1861-1979) ; correspondant du Photographic News.

Librairie : La Mort de l’archevêque de Paris. Poëme, Paris, B. Duprat, 1849 ; Esquisses photographiques, Paris, J.-M. Place, 1987 (1ère éd. : 1856) ; Les Petites gens, Paris, E. Dentu, 1870.

Références : BnF Data, « Procès-verbal de la séance du 7 février 18879 », Bulletin de la Société française de photographie, 1879, p. 32 ; Stephen Monteiro, « Lacan, Ernest (1828-1879) », in John Hannavy dir., Encyclopedia of Nineteenth-Century Photography, New York, Londres, Routledge, 2008, p. 811-813.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Lacretelle, Henri de (1815-1899)

 

 

 

 

Homme de lettres et député. Rédacteur et l’un des fondateurs de La Lumière, personnage central dans la formulation de la théorie photographique, de 1851 à 1854.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Lacroix, Eugène (1814 ?-1873 ?)

 

 

 

 

 

Ingénieur, éditeur de la Bibliothèque des professions industrielles et agricoles, membre de la Société industrielle de Mulhouse et gérant, à compter de 1866, de La Science pittoresque. Fondateur des Annales du Génie civil, offre en 1871 le partage de ses locaux au Moniteur de la photographie d’Ernest Lacan.

Librairie : Projet de chemin de fer et de port dans la province de Constantine, Paris, H. Carion, 1856.

Référence : catalogue BnF.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Laedlein, Hippolyte

 

 

 

Vice-président de la Société des amateurs de photographie et rédacteur de La Photographie de Niewenglowski vers 1892. Adhère à la SFP en 1912.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Lanquest, Georges

 

 

 

 

Fondateur du Home en 1896, rédacteur spécialisé dans le vélocipède, la photographie, la vie mondaine et la vulgarisation scientifique.

Périodique : Le Home.

Librairie : Le Photocycliste, Paris, chez l’auteur, 1896.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Larbalétrier, Albert (1863-19xx)

 

 

 

 

 

 

 

 

Professeur de chimie agricole et industrielle, a officié à l’École d’agriculture du Pas-de-Calais. Rédacteur central de La Science populaire d’Adolphe Bitard de 1881 à 1883 (collabore souvent avec Ferdinand Canu au sein de ce périodique), puis du Cosmos assomptionniste de 1884 à 1900. Directeur de La Science aux champs aux côtés d’Émile Rivoiron, fondé par Mendel en 1888. Publie aussi dans La Vie scientifique de Max de Nansouty autour de 1895.

Périodiques : La Science populaire, Cosmos ; La Science en famille ; La Science aux champs ; La Vie scientifique.

Librairie : avec Ferdinand Canu, Manuel de météorologie agricole, Paris, Hetzel, 1884 ; Le Chien, Paris, Le Bailly, 1885 ; Nouveau Manuel complet de la fabrication et de l’application des engrais, Paris, Roret, 1888 ; Le Jardin potager de l’amateur, Paris, Fayard, 1893 ; Expériences simples et faciles de chimie amusante et récréative, Paris, Fayard, 1893.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Lartige, de

 

 

Rédacteur de Cosmos en 1885.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Laurencin, Paul (1837-19xx)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pseudonyme de Paul Adolphe Chapelle, fils de l’auteur dramatique Paul Aimé Chapelle. Si Laurencin est un pseudonyme que partagent le père et le fils, le second s’oriente vers la vulgarisation scientifique tout en assurant des traductions littéraires. Il collabore à L’Illustration, au Gaulois et au Temps avant de prendre les rênes de La Science pour tous en 1877. Mène une politique de primes agressive et innovante jusqu’en 1892, moment où il quitte le titre.

Périodiques : L’Illustration ; Le Gaulois ; Le Temps ; La Science pour tous ; Cosmos (en 1900).

Librairie : Almanach scientifique pour 1872, Paris, 1872-1905 ; L’Étincelle électrique, Paris, P. Brunet, 1869 ; La Pluie et le beau temps, météorologie usuelle, Paris, Rigaud, 1874 ; Nos Zouaves, Paris, Rotschild, 1888 ; Crâneries françaises. Récits militaires, Paris, Hatier, 1893.

Références : BnF Data ; Médias 19 ; A. Bitard, Dictionnaire de biographie contemporaine française et étrangère… 1887, p. 179 ; G. Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, Paris, Hachette, 1893, p. 952 ; et O. Lorentz, Catalogue général de la librairie française, Paris, O. Lorentz, 1877, tome VI, p. 100.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Léancour L.-G.

 

 

 

 

Rédacteur de Photo Pêle-Mêle (1903).

Périodiques : Photo Pêle-Mêle ; Photostudia (1911).

Références : catalogue BnF.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Lecouturier, Henri (1819-1861)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Né en 1819 dans le Calvados. Ayant perdu ses deux parents, Lecouturier s’installe à Caen en 1840 pour étudier le droit. Il produit à cette période des œuvres littéraires restées sans écho. Il s’installe à Paris en 1846 et découvre les cours de la Faculté des sciences. Se passionne pour l’astronomie. Autour de 1848, il produit divers ouvrages de réflexion à orientation socialiste qui peinent à trouver leur public. Il obtient en 1854 la place de chroniqueur scientifique pour Le Pays, puis pour le Moniteur universel. Il fonde La Science pour tous en 1855, qu’il déserte rapidement pour fonder Le Musée des sciences. Membre fondateur du Cercle de la presse scientifique en 1857.

Périodiques : La Science pour tous (1856-, Le Musée des sciences (1856-1860).

Librairie : Paris incompatible avec la république. Plan d’un nouveau Paris où les révolutions seront impossibles, Paris, Desloges, 1848 ; La Cosmosophie, Paris, l’auteur, 1850 ; Panorama des mondes. Astronomie planétaire, Paris, bureaux du Musée des sciences, 1858.

Références : BnF Data ; Médias 19 ; Notice biographique sur Henri Lecouturier, extrait de l’Annuaire de l’Association normande pour 1861, Caen, A. Hardel, 1861, p. 3 (Il s’agit en fait d’une reprise en fascicule d’un article de Lucien Platt, « Lecouturier. Sa vie et ses travaux », La Science pittoresque, 1860-1861, p. 137-139) ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, 1990, p. 47.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Leiber

 

 

 

Éditeur du Moniteur de la photographie de 1861 jusqu’à son décès en juillet 1869.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Libert, A.

 

 

 

Rédacteur de La Science en famille en 1886, signe des textes sur la photographie. Publie aussi dans Photo-Revue.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Liesegang, Paul E.

 

 

 

 

 

Co-directeur du Moniteur de la photographie aux côtés d’Ernest Lacan de 1861 à 1870, moment où Lacan devient seul propriétaire du titre, Liesegang devenant alors simple collaborateur. Rédacteur du Moniteur de la photographie jusqu’en 1892. Ne pas le confondre avec Frantz Paul Liesegang, opticien né en 1873.

Librairie : Le Procédé au charbon, Paris, Gauthier-Villars, 1886.

Références : Moniteur de la photographie, 1896, p. 351.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Londe, Albert (1858-1917)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pionnier de la photographie médicale, de la chronophotographie et de l’usage des rayons X. Membre de la SFP de 1879 à 1904. Travaille pour le compte du docteur Charcot au sein du Laboratoire photographique de la Salpêtrière dès sa fondation en 1878. Il y développe diverses techniques de photographie médicale avant d’en devenir directeur en 1882. Conférencier productif dans les années 1880 et rédacteur occasionnel de La Nature à la même période, co-fondateur en 1887 de la Société d’excursion des amateurs de photographie, dont il est vice-président de 1887 à 1895, puis président de 1895 à 1900, et enfin président à vie. S’intéresse à l’autochrome à la fin de sa vie.

Périodiques : La Nature ; Le Chasseur français.

Librairie : La Photographie instantanée, Paris, Gauthier-Villars, 1886 ; La Photographie moderne, Paris, Masson, « Bibliothèque de La Nature », 1887 ; La Photographie dans les arts, les sciences et l’industrie, Paris, Gauthier-Villars, 1888 ; Traité pratique du développement. Étude raisonnée des divers révélateurs et de leur mode d’emploi, Paris, Gauthier-Villars, 1892 ; La photographie médicale. Application aux sciences médicales et physiologiques, Paris, Gauthier-Villars, 1893 ; Traité pratique de radiographie et de radioscopie. Technique et applications médicales, Paris, Gauthier-Villars, 1898.

Références: André Gunthert, « Entre photographie instantanée et cinéma : Albert Londe », in Alexis Martinet (dir.), Le Cinéma et la science, CNRS Éditions, 1994, p. 62-69 ; Denis Bernard et André Gunthert, L’Instant rêvé. Albert Londe, Nîmes, Jacqueline Chambon, 1993 ; Johan Swinnen, « Londe, Albert (1858-1917) », in John Hannavy dir., Encyclopedia of Nineteenth-Century Photography, New York, Londres, Routledge, 2008,  p. 869-870.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z
Ludovic Voir Jeunesse (Auguste).

Lunel, Benjamin

 

 

 

 

 

 

Directeur-gérant de La Science pour tous de 1880 à 1892 aux côtés du rédacteur en chef Paul Laurencin. Féru de finance, il connait un gros succès auprès des lecteurs de La Science pour tous lorsqu’il publie pour la première fois un bulletin financier en 1881.

Périodiques : La Science pour tous ; La Science française (1893).

Librairie : Grosse fortune. Conserver, augmenter, sans jamais compromettre, Paris, Bureaux de La Science pour tous, 1890.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

M

Sommaire : Macaire (Cyrus), Mackenstein (H.), Magus, Maimbressy (Charles de), Mairet (Henri), Maneuvrier (Georges), Manuel (R.), Mareschal (G.), Maynard (Félix), Mazo (E. et G.), Mendel (Charles), Mendel (Georges), Menu de Saint-Mesmin (Ernest), Meunier (Stanislas), Meunier (Victor), Meyan (Paul), Minot (L.), Moigno (François), Moitessier (Albert), Moncel (Théodore du), Montfort (Benito R. de), Mougeolle (P.), Moynet (Georges)

Macaire, Cyrus (1801-1871)

 

 

 

 

 

 

 

Photographe parti aux États-Unis en 1841 avant de rentrer en France où il partage son activité entre Le Havre et Paris. Il ouvre en 1852 ou 1853 un établissement qu’il nomme Musée central de la photographie. Ce dernier brûle en 1858, tout comme le second atelier qu’il avait fondé avec son frère Jean-Victor (qui prend le nom de photographe de Warnod) au Havre en 1852 et qui part en fumée en 1857. En faillite, il rentre à Paris, où il met au point et vend à partir de 1860 une « encre photographique ». Il fonde en 1868 le périodique Le Rayon bleu mais meurt en 1871. Son frère Jean-Victor s’associera au Havre à Angelo Caccia, qui lui succèdera.

Références : Dictionnaire de la photo, Paris, Larousse, 1996, p. 384-385.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Mackenstein, H.

 

 

 

 

Commerçant spécialisé en photographie, fondateur de L’Arc-en-ciel en 1897. Membre de la SFP à compter de 1883.

Librairie : Manuel simplifié de photographie, Paris, 15, rue des Carmes, 1894.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Magus

 

 

 

Rédacteur de La Nature spécialisé dans la science au théâtre et les récréations scientifiques vers la fin des années 1890.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Maimbressy, Charles de

 

 

Rédacteur de La Science en famille en 1886, traite de photographie.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Mairet, Henri

 

 

 

 

 

Photographe établi au 17, boulevard Haussmann. Se fait une spécialité des portraits après décès et tient un atelier spécial de développement et de tirage dédié aux amateurs. Membre de la SFP depuis 1890. Directeur de publication du Journal des photographes à compter de 1896, qu’il renomme en 1897 en Le Journal La Photographie pour tous.

Références : BnF Data ; couverture du numéro d’août 1896 du Journal des photographes.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Maneuvrier, Georges (1849-xxxx)

 

 

 

 

 

 

Agrégé de sciences physiques et naturelles, docteur en sciences physiques, sous-directeur puis directeur adjoint du Laboratoire des Recherches physiques à la Sorbonne. Rédacteur en chef de La Science moderne en 1892, où il succède à Georges Brunel. Il abandonne le titre en 1894. Fonde La Science au xxe siècle en 1903, qu’il dirige jusqu’en 1907.

Périodiques : La Science moderne (1891-1893) ; La Science française (vers 1894) ; La Science au xxe siècle (1903-1914).

Références : BnF Data ; frontispice de La Science moderne (1892).

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Manuel, R.

 

 

Rédacteur de La Science illustrée en 1889, spécialisé dans la science pratique.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Mareschal, G.

 

 

 

 

 

 

Rédacteur central de La Nature au cours des décennies 1880-1890. Responsable de la partie photographique de La Nature. Se spécialise aussi dans la mécanique et les machineries théâtrales. Fonde Photo-Gazette en 1890 et L’Art photographique en 1899. Membre de la SFP à compter de 1890.

Périodiques : La Nature ; Photo-Gazette ; L’Art photographique.

Librairie : Les Recettes sportives, Paris, Masson, 1914.

Références : G. Balagny, « La photographie dans les théâtres », Le Moniteur de la photographie, 1888, p 18.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Maynard, Félix (Dr.)

 

 

Rédacteur en chef de La Science contre le préjugé en 1856.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Mazo. E. et G.

 

 

 

Commerçants spécialisés en matériel et fournitures photographiques. Fondateurs d’Ombres et lumière en 1895.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Mendel, Charles (1858-1917)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Né à Paris, bachelier en science. S’engage dans l’armée en 1876 avant d’être embauché par l’imprimerie d’Alexis Lahure en 1881, qu’il quitte en 1886 pour fonder le « Magasin de fournitures générales pour les sciences » et lancer son premier périodique, La Science famille, qui inaugure la mode du concours photographique. Mendel se spécialise rapidement dans la conception et la vente d’appareils photographiques. Il fonde Photo-Revue en 1889, puis une bibliothèque photographique qui comptera à terme plus de 200 ouvrages. Membre de la SFP à compter de 1895, il a été constructeur et fournisseur des Ministères et président de la Chambre syndicale des fabricants et négociants de la photographie de 1905 à 1908. Lauréat en 1910 du prix triennal de l’Exposition de 1889, il a aussi été conseiller du Commerce extérieur et chevalier de la Légion d’honneur. Il meurt à Paris le 28 juillet 1917 des suites d’une longue maladie.

Références : BnF Data ; Léon Gaumont, « Nécrologie », Bulletin de la Société française de photographie, 1918-1919, p. 36-37 ; Lucie Goujard, L’Illustration des œuvres littéraires par la « photographie d’après nature » en France : une expérience fondatrice d’édition photographique (1890-1912), thèse de doctorat, université de Lille, 2005, p. 231-263.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Mendel, Georges

 

 

 

 

 

 

Commerçant fondateur de L’Indicateur photographique en 1892. On ignore s’il est de la famille de Charles Mendel. Se spécialise dans la « centralisation des articles et Nouveautés photographiques » et fournit les « Ministères de la guerre, de la marine, etc. » Renomme son périodique en 1898 en La Photographie moderne. Se spécialise en 1899 dans le matériel cinématographique.

Références : réclame paru dans L’Indicateur photographique, 1892-1893, p. 8.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Menu de Saint-Mesmin, Ernest

 

 

 

A été préfet général des études au collège Chaptal et Secrétaire général de l’Association polytechnique en 1867. Rédacteur de La Science pour tous et de L’Ami des sciences dans les années 1850-1860.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Meunier, Stanislas (1843-1925)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fils de Victor Meunier, docteur en sciences en 1869. Secrétaire de rédaction puis corédacteur en chef de Cosmos aux côtés de Victor Meunier de 1867 à 1970. Rédige les comptes rendus des séances de l’Académie des sciences pour le compte de La Nature à compter de 1873. A été professeur à l’École nationale d’agriculture de Grignon. Professeur de géologie au Muséum d’histoire naturelle de Paris à compter de 1892.

Périodiques : La Presse des enfants ; Cosmos ; La Nature.

Librairie : Cours de géologie comparée, Paris, Firmin-Didot, 1874 ; Les Projections lumineuses et l’enseignement primaire, Paris, Molteni, 1880 ; La Planète que nous habitons, Paris, Hachette, 1881 ; Excursions géologiques à travers la France, Paris, G. Masson, 1882 ; avec Mme Stanislas Meunier, Au Hasard du chemin. Voyage de jeunes naturalistes de la Manche aux Alpes, Paris, Rotschild, 1886 ; Les Météoristes, Paris, G. Masson, 1894 ; La Géologie expérimentale, Paris, Alcan, 1899 ; La Terre qui tremble, Paris, Delagrave, 1910 ; Histoire géologique de la mer, Paris, Flammarion, 1917 ; Dictionnaire de géologie, Paris, Dunod, 1926.

Références : BnF Data ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, 1990, p. 47.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Meunier, Victor (1817-1903)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Naturaliste de formation, fouriériste passionné, opposant féroce à la science institutionnelle qu’il juge trop fermée, Meunier commence par collaborer à plusieurs journaux politiques avant de s’orienter vers la vulgarisation scientifique suite au coup d’État de 1851. Il prend alors la rédaction du feuilleton scientifique de La Presse jusqu’en 1855 avant de fonder L’Ami des sciences et La Presse des enfants avec l’aide de son épouse. En 1867 il fonde Le Courrier des sciences puis prend la direction de Cosmos de 1867 à 1870, qu’il transforme en La France scientifique après la guerre. Par la suite, il collabore avec d’autres quotidiens ainsi qu’avec La Science populaire d’Émile Massard à compter de 1882.

Périodiques : L’Écho du monde savant ; La Revue synthétique (1842-1844) ; La Phalange (années 1840) ; La Démocratie pacifique ; Le Socialiste de la Côte-d’Or (1850) ;  La Presse; L’Ami des sciences (1855) ; La Presse des enfants (1855-1856) ;  Cosmos (1867-1870) ; Le Courrier des sciences (1865-1868) ; La France scientifique (1871) ;  Le Siècle ; L’Opinion nationale ; Le Rappel ; La Politique d’action (1881) ; La Science populaire.

Librairie : Mémorial encyclopédique et progressif des connaissances humaines (1831-1846) ; Histoire philosophique des progrès de la zoologie générale depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, Paris, Paulin, 1840 ; Le Socialisme devant le vieux monde, Paris, Librairie phalanstérienne, 1848 ; Jésus-Christ devant les conseils de guerre, Paris, Librairie phalanstérienne, 1849 ; De l’Orfèvrerie électro-chimique, Paris, F. Savy, 1861 ; La Science et les savants en…, Paris, G. Baillière, 1864-1867 ; Science et démocratie, Paris, G. Baillière, 1865-1866 ; Les Animaux à métamorphoses, Tours, Mame, 1867 ; Les Grandes Pêches, Pari, Hachette, 1868 ; Les Animaux d’autrefois, Tours, Mame, 1869 ; Les Grandes Chasses, Paris, Hachette, 1869 ; La Philosophie zoologique, Paris, Pagnerre, 1870 ; Avenir des espèces, Paris, G. Steinheil, 1886 ; Familiarités scientifiques. Gaietés de la science, Paris, E. Dentu, 1888 ; Les Excentricités physiologiques, Paris, E. Dentu, 1889 ; Scènes et types du monde savant, Paris, O. Doin, 1889.

Références : BnF Data ; La Science populaire, février 1883-juillet 1884, p. 858 ; Catherine Glaser, « Journalisme et critique scientifiques : l’exemple de Victor Meunier », Romantisme, n°65, 1989, p. 27 ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, 1891, p. 47.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Meyan, Paul

 

 

Fondateur de La Science photographique en 1890.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Minot., L.

 

 

Directeur de La Science contre le préjugé en 1856.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Moigno, François (abbé) (1804-1884)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Breton d’origine, il fait ses études chez les jésuites et entre au séminaire où il se révèle être un mathématicien de première force. La Compagnie de Jésus lui donne une chaire de mathématiques à Paris, où il rencontre nombre de savants et collabore aux feuilletons scientifiques de divers quotidiens. Suite à un investissement malheureux ayant tourné au désastre, ses supérieurs le nomment à Laval, ce qu’il refuse. Radié de la Compagnie de Jésus, il reste à Paris et devient chroniqueur scientifique pour La Presse et Le Pays. En 1852, Benito de Montfort lui confie la rédaction de Cosmos, périodique censé remplacer La Lumière. Suite à divers rebondissements, il doit abandonner le titre en 1862 et part fonder Les Mondes. Il parviendra à reprendre Cosmos en 1874, date où Les Mondes et Cosmos fusionnent. Il dirigera le titre jusqu’à sa mort en 1884. Moigno n’a cessé de plaider en faveur du stéréoscope puis de la lanterne magique, deux appareils dont il se sert extensivement dans ses conférences. Réhabilité tardivement par l’Église, il est instrumentalisé par les assomptionnistes qui font main basse sur Cosmos après sa mort, transformant le titre en un périodique brillamment illustré et agressivement prosélyte. Son nom disparaît alors définitivement des colonnes du titre.

Périodiques : La Presse ; Le Pays ; Cosmos ; Les Mondes (1863-1873) ; L’Univers (vers 1870).

Librairie : Répertoire d’optique moderne, Paris, A. Franck, 1847 ; Cours de science vulgarisée, Paris, E. Giraud, 1864-1865, 3 vol. ; L’Art des projections, Paris, Gauthier-Villars, 1872 ; Les Splendeurs de la foi, Paris, Bureau du journal Les Mondes, 1877-1882, 5 vol. ; avec Léonard Dessailly, Les Livres saints et la science, leur accord parfait, Paris, R. Haton, 1884.

Références : BnF Data ; Biographie du clergé contemporain, Paris, Appert fils et Vavasseur, 1850, tome X, p. 360-396 ; La Science pour tous, 1884, 245 ; La Nature, deuxième semestre 1884, p. 126 ; F. Moigno, Les Splendeurs de la foi, Paris, Blériot frères, 1879, tome IV, p. 15-16 ; H. Valette, « Mort de M. l’Abbé F. Moigno », Cosmos, mai-août 1884, p. 453 ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, 1990, p. 47 ; P. Redondi, « Physique et apologétique. Le Cosmos de L’abbé Moigno et de Marc Seguin », History and Technology, 1988, volume 6, n°3, p. 206 ; Michel Lagrée, « L’abbé Moigno, vulgarisateur scientifique (1804-1884) », in Association française d’histoire religieuse contemporaine (éd.), Christianisme et science, Paris, Vrin, 1989, p. 167.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Moitessier, Albert (1833-1889)

 

 

 

Médecin, fut professeur à la Faculté de médecine de Montpellier.  Rédacteur de La Science pour tous vers 1856.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Moncel, Théodore du (1821-1884)

 

 

 

 

 

 

 

Vicomte, puis comte. Membre libre de l’Académie des sciences à partir de 1874. Se spécialise dans l’électricité. Rédacteur de La Science en 1855, membre du Cercle de la presse scientifique en 1858.

Périodiques : Le Propagateur des sciences appliquées (1852) ; La Science (1855-1857).

Librairie : Revue archéologique du département de la Manche, Valognes, sn, 1843 ; Exposé des applications de l’électricité, Paris, E. Lacroix, 1872-1878, 5 vol. ; L’Éclairage électrique, Paris, Hachette, 1879.

Références : BnF Data, La Nature, premier semestre 1884, p. 221 ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, Bibliothèque du CNAM, 1990, p. 42.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Montfort, Benito R. de.

 

 

 

 

 

Mécène fondateur de la Société héliographique et de La Lumière en 1851, puis de Cosmos en 1852.

Références : H. Valette, « Mort de M. l’Abbé F. Moigno », Cosmos, mai-août 1884, p. 449 ; John Hannavy, « Montfort, Benito de » in John Hannavy dir., Encyclopedia of Nineteenth-Century Photography, New York, Londres, Routledge, 2008, p. 936 ; André Gunthert, « L’institution du photographique : le roman de la Société héliographique », Études photographiques, n°12, novembre 2002.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Mougeolle, P.

 

 

Fondateur du Vulgarisateur de la science en 1882.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Moynet, Georges

 

 

 

 

 

Spécialiste de science au théâtre pour le compte de La Science illustrée dans les années 1890.

Périodique : La Science illustrée.

Librairie : En Famille, Paris, Ollenorff, 1881 ; Gobart, Paris, Ollendorff, 1882 ; Les Petits Récits joyeux, pièces à dire, Paris, Librairie anti-cléricale, 1883 ; La Machinerie théâtrale, Paris, Librairie illustrée, 1893.

Retour en haut

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

N

Sommaire : Nadar (Paul), Nansouty (Max de), Naud (C.), Naudet (Gustave), Nibelle (Paul), Niewenglowski (Gaston-Henri), Noblet (Charles), Noir (Le)

Nadar, Paul (1856-1939)

 

 

 

 

 

 

 

 

Fils unique de Félix Tournachon Nadar, photographe professionnel. Formé par son père, il prend sa relève à la direction du studio familial de 1880 à 1885, qu’il oriente dans des directions commerciales. Adhère à la SFP en 1885. Se réconcilie avec son père en 1886, moment où ils mènent conjointement l’interview de Chevreul pour ses 100 ans, publiée dans L’Illustration et le Journal illustré. Paul Nadar prend à ce moment le contrôle total du studio. Il fonde Paris-Photographe en 1891 et devient le représentant français de Kodak à compter de 1893. Tient le studio paternel jusqu’en 1939.

Périodiques : Paris-Photographe (1891-1894).

Références: BnF Data ; Stéphanie de Saint-Marc, Nadar, Paris, Gallimard, 2010, p. 298-299 ; Jean Prinet et Antoinette Dilasser, Nadar, Paris, Armand Colin, p. 208-211 ; Jennifer Farrell, « Nadar, Paul (1856-1939) », in John Hannavy dir., Encyclopedia of Nineteenth-Century Photography, New York, Londres, Routledge, 2008, p.974-975.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Nansouty, Max de (1854-1913)

 

 

 

 

 

 

 

 

Diplômé de l’École centrale des arts et manufactures, rédacteur en chef du Génie civil et chroniqueur du Temps. Co-fondateur de la conférence Scientia en 1884. Reprend en tant que directeur la Revue universelle des inventions nouvelles d’Henri Farjas, qu’il renomme en 1895 La Vie scientifique.

Périodiques : Le Temps ; Le Génie civil ; La Science française (vers 1891) ; La Vie scientifique.

Librairie : Le Télégraphe optique, Paris, B. Tignol, 1888 ; L’Année industrielle, Paris, F. Juven, 1898-1901 ; Actualités scientifiques, Paris, F. Juven, 1904-1912 ; Le Machinisme dans la vie quotidienne, Paris, P. Roger et Cie, 1909 ; Les Trucs du théâtre, du cirque et de la foire, Paris, A. Colin, 1909 ; Aérostation, aviation, Paris, Boivin, 1914 ; Outillage mécanique, Paris, Boivin, 1914.

Références : BnF Data ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, 1991, p. 48.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Naud, C.

 

 

 

Éditeur après Georges Carré de Photogazette en 1902, éditeur de L’Art photographique en 1899 avec Georges Carré.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Naudet, Gustave

 

 

 

 

Rédacteur spécialisé en photographie, actif dans les années 1890, proche de Gaston-Henri Niewenglowski (La Photographie).

Périodiques : La Science pour tous ; La Science française ; La Photographie ; Les Annales vélocipédiques et photographiques. 

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Nibelle, Paul

 

 

 

Critique d’art oeuvrant au sein de La Lumière, prend la relève d’Henri de Lacretelle en 1854.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Niewenglowski, Gaston-Henri (1871-19xx)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A été préparateur à la Faculté des sciences de l’université de Paris. Fondateur de La Photographie en 1892 et figure centrale de la Société des amateurs photographes, qu’il préside les premières années. Prolifique, Niewenglowski publie aussi très fréquemment dans la presse de vulgarisation scientifique généraliste. Il sait s’entourer de rédacteurs compétents, en premier lieu Albert Reyner, dont il lance la carrière, et L.-P. Clerc, dont il fera son co-directeur. Adhère à la SFP en 1897.

Périodiques : La Photographie ; La Science française ; Cosmos ; Revue des sciences photographiques (1904-1906).

Librairie : Applications scientifiques de la photographie, Paris, Gauthier-Villars, 1895 ; La Photographie de l’invisible au moyen des rayons X ultra-violets, de la phosphorescence et de l’effluve électrique, Paris, H. Desforges, 1896 ; Principes de l’art photographique, Paris, H. Desforges, 1897 ; avec L.-P. Clerc, Pratique de l’art photographique, Paris, Desforges, 1899 ; Traité pratique des projections lumineuses, Paris, Garnier, 1910.

Référence : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Noblet, Charles

 

 

Imprimeur de du Cosmos de Victor Meunier (1867-1871).

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Noir, Le

 

 

Directeur de La Science pour tous de 1858 à 1859.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

O

Sommaire : Obalski (T.), Odysse-Barot (François)

Obalski T.

 

 

 

 

Rédacteur en chef de La Science française à compter de 1893, cède la place en 1895 à Émile Gautier pour devenir secrétaire de rédaction. Gérant de La Science française et de La Science pour tous à compter de 1897. Disparaît des frontispices en 1899.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Odysse-Barot, François (1830-1907)

 

 

 

 

 

Homme de lettre et journaliste. Interrompt sa collaboration à La Presse de Girardin pour diriger la Revue des cours scientifiques de la France et de l’étranger, de sa fondation en 1863 jusqu’en octobre 1864.

Périodiques : La Marseillaise, Revue des cours scientifiques de la France et de l’étranger.

Référence : Bnf Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

P

Sommaire : Pareur (P.-J.), Parville (Henri de), Petit (George), Petithenry (E.), Picard (L.), Picquoin (Gustave), Phipson (Thomas Lamb), Pinel (O.), Piton-Bressant (Alexandre-Hippolyte), Plaque (Jean), Platt (Lucien)

Pareur, P.-J.

 

 

Typographe, propriétaire-gérant de La Science contre le préjugé en 1856.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Parville, Henri de (1838-1909)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

François-Henri Peudefer de Parville de son vrai nom. Ingénieur des mines puis Ingénieur-expert au tribunal civil de Paris. Rédacteur scientifique du Journal officiel sous le Second Empire, de La Patrie, du Constitutionnel, du Moniteur universel. Publie de 1861 à 1895 un annuaire, les Causeries scientifiques, l’un des plus représentatifs de cette littérature annuelle. Prend brièvement la tête de La Science pour tous en 1868 avant d’abandonner le titre quelques mois plus tard. Rédacteur en chef de La Nature de 1897 à 1904.

Périodiques : Journal officiel ; La Patrie ; Le Constitutionnel ; Le Moniteur universel ; Journal des débats, La Science illustrée ; La Nature.

Librairie : Causeries scientifiques, Paris, F. Savy, 1861-1895 ; Un Habitant de la planète Mars, Paris, Hetzel, 1865 ; Découvertes et inventions modernes, Paris, F. Savy, 1866 ; Itinéraire dans Paris, Paris, Garnier, 1867 ; L’Électricité et ses applications, Paris, G. Masson, 1883.

Références : BnF Data ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, 1990, p. 48.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Petit, George

 

 

Rédacteur de la Revue scientifique (1889).

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Petithenry, E.

 

 

Gérant historique du Cosmos des assomptionnistes (à compter de 1884).

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Picard, L.

 

 

Premier éditeur de Photo-Gazette de G. Mareschal en 1890.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Picquoin, Gustave

 

 

Gérant de La Science pratique 1885.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Phipson, Thomas Lamb (Dr.)

 

 

 

 

 

 

Nationalité britannique. Correspondant sporadique de Cosmos sous la direction de Victor Meunier (1867-1870), devient correspondant du Moniteur de la photographie de sa fondation jusqu’en 1893.

Périodiques : Cosmos, La Science pour tous, Le Moniteur de la photographie.

Librairie : Le Préparateur-photographe, Paris, Leiber, 1864 ; The Storm and its Portents. Scenes from the Reign of Louis XVI, Londres, Bentley and son, 1878 ; Research on the past and present History of the Earth’s Atmosphere, Londres, C. Griffin, 1901.

Référence : catalogue BnF.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Pinel, O.

 

 

Rédacteur du Musée des sciences, qu’il dirige de 1857 à 1860.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Piton-Bressant, Alexandre Hippolyte

 

 

 

 

 

« Ancien élève de l’École polytechnique, ex-officier d’artillerie, rentré dans la vie civile pour s’adonner exclusivement à l’étude et à l’enseignement des sciences, naguère un des principaux rédacteurs du journal la Science [fondé en 1855], aujourd’hui professeur au collège Chaptal et à l’association polytechnique. » Successeur de Victor Meunier à la tête de L’Ami des sciences en 1860.

Référence : V. Meunier, « Changement de rédacteur en chef », L’Ami des sciences, 1860, p. 1.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Plaque, Jean

 

 

 

Pseudonyme probable d’Henri Huet au sein du Vulgarisateur de la photographie, pour qui il produit des poèmes facétieux sur la pratique photographique, de 1896 à 1898.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Platt, Lucien

 

 

 

 

 

 

Collaborateur de La Science d’Auguste Blum en 1855, Co-directeur du Musée des sciences en 1858 avec Henri Lecouturier, puis seul directeur du titre en 1859-1860. Suite à une querelle avec un certain L. Doyères, lequel lui fait parvenir ses récriminations par voie d’huissier, Platt décide de mettre un terme au Musée des sciences et de fonder immédiatement un autre périodique, La Science pittoresque, qu’il dirige jusqu’en 1861. Publie de 1861 à 1869 de petits fascicules de 36 ou 64 pages chez l’éditeur N.-J. Philippart, portant le plus souvent sur l’astronomie, l’horticulture et l’agriculture.

Référence : catalogue BnF.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Q

Sommaire : Quentin (H.)

Quentin, H.

 

 

 

Rédacteur en chef de La Photographie de 1908 à 1914, successeur de Niewenglowski.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

R

Sommaire : Rambosson (Jean), Rémy (Ch.), Renard (F.-A.), Rengade (Jules), Reverchon (Léopold), Reyner (Albert), Richard (G.), Rivoiron (Émile), Rongier (Gabriel), Rossignol (A.), Rotschild (J.), Rouge (Ch.)

Rambosson, Jean (1827-1886)

 

 

 

 

 

 

 

Professeur de mathématiques et vulgarisateur professionnel après 1855. Directeur de La Science pour tous de 1856 à 1858.

Périodiques : Gazette de France ; La Science pour tous ; Cosmos ; La Science ; Le Correspondant ; La Science populaire (1863-1866).

Librairie : Langue universelle. Langage mimique mimé et écrit, Paris, Garnier, 1853 ; La Religion mise à la portée du sourd-muet et de toutes les intelligences, Paris, Hachette, 1853 ; Cours de mathématiques, Paris et Lyon, J.-P. Pélagaud, 1855 ; Histoire des substances précieuses, Paris, Librairie française et étrangère, 1859 ; Les Astres, Paris, J. Albanel, 1866 ; La Loi absolue du devoir et la destinée humaine au point de vue de la science comparée, Paris, Firmin-Didot, 1875.

Références : BnF Data ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, 1991, p. 49.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Rémy, Ch.

 

 

Rédacteur de La Science illustrée en 1888.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Renard, F.-A.

 

 

 

Secrétaire de rédaction de La Lumière (1851), dont il signe le tout premier texte programmatique.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Rengade, Jules (1841-18xx)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Médecin. Utilise parfois le pseudonyme Aristide Roger. Auteur de fiction et vulgarisateur spécialisé dans la médecine. Dirige la Revue photographique des hôpitaux de Paris.

Périodiques : La Santé, journal de vulgarisation médicale et scientifique (1867-1868) ; Revue photographique des hôpitaux de Paris (1869-1872) ; Revue illustrée, journal des événements de la semaine (1871-1872) ; La Science illustrée (1888).

Librairie : Promenades d’un naturaliste aux environs de Paris, Paris, Librairie du Petit Journal, 1866 ; Les Monstres invisibles, Paris, P. Brunet, 1868 ; Aventures extraordinaires de Trinitus. Voyage sous les flots, Paris, P. Brunet, 1868 ; Les Rayons d’avril, Paris, Librairie du Petit Journal, Paris, 1869 ; Votre Histoire et la mienne, Paris, A. Rigaud, 1874 ; Les Grands Maux et les grands remèdes, Paris, Librairie illustrée, 1879.

Références : BnF Data ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, 1990, p. 47.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Reverchon, Léopold (1869-1943)

 

 

 

 

 

Rédacteur du Cosmos assomptionniste (après 1884) et de La Croix du Jura de 1902 à 1909.

Périodiques : Cosmos ; La Croix du Jura.

Librairie : Petite Histoire de l’horlogerie, Besançon, éditions de la France horlogère, 1935.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Reyner, Albert (1857-19xx)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédacteur spécialisé dans la photographie. Fait ses débuts dans La Photographie de Gaston-Henri Niewenglowski, périodique dans lequel il chronique les expositions photographiques du Photo-Club de Paris tout en traitant des aspects plus techniques de la photographie amateur. Il devient rapidement une référence en matière d’art photographique et publie notamment dans Le Bulletin du Photo-Club de Paris et Camera Obscura. Il est nommé officier d’académie en 1899.

Périodiques : La Photographie ; Le Petit Photographe économe (1896) ; La Science pour tous ; La Vie scientifique ; La Vulgarisation scientifique ; Le Magasin pittoresque ; Bulletin du Photo-Club de Paris ; Camera Obscura.

Librairie : Le Portrait dans les appartements, Paris, B. Tignol, 1898 ; L’Année photographique, Paris, Mendel, 1899-1906 ; Les Petits Travaux du photographe, manuel de construction des appareils et accessoires de photographie, Paris, H. Desforges, 1899-1900, 2 vol. ; Le Portrait et les groupes en plein air, Paris, Mendel, 1900 ; Manuel pratique du reporter photographe et de l’amateur d’instantanés, Paris, Mendel, 1903.

Références : BnF Data ; « Échos et nouvelles », Bulletin du Photo-Club de Paris, 1899, p. 103.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Richard, G.

 

 

Gérant de Photo Pêle-Mêle en 1903.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Rivoiron, Émile

 

 

 

 

Codirecteur avec Albert Larbalétrier de La Science aux champs de Mendel en 1888.

Librairie : Horticulture pratique, Paris, Le Bailly, 1888. 

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Rongier, Gabriel

 

 

 

 

Directeur de L’Amateur photographe de 1887 à 1900 et directeur du Bulletin des sociétés photographiques de France (1889). Contribue fortement au lancement du Photo-Club de Paris mais ne semble pas en avoir tiré le moindre avantage. Ne semble pas avoir adhéré à la SFP, et ne fait pas partie du Photo-Club de Paris.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Rossignol, A.

 

 

 

 

 

 

Chimiste. Co-auteur du Traité des excursions photographiques avec Jules Fleury-Hermagis, publié en feuilleton dans L’Amateur photographe de Gabriel Rongier en 1887. Fait partie en 1890 de la liste des membres honoraires du Photo-Club de Paris.

Librairie : Manuel pratique de photographie Paris, O. Doin, 1889, 2 vol. ; avec J. Fleury-Hermagis, Traité des excursions photographiques, Paris, Rongier, 1889.

Références : Annuaire du Photo-Club de Paris, 1890.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Rotschild J.

 

 

 

Libraire de la Société botanique de France et des sociétés zoologique et géologique de Londres. Éditeur du Cosmos de Moigno après la guerre de 1870.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Rouge, Ch.

 

 

Directeur-gérant de La Science pittoresque de 1862 à 1865.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

S

Sommaire : Salleron (Jules), Sauzéa (David), Silas (F.), Simon (Charles), Sassère (L.)

Salleron, Jules (1829-1897)

 

 

 

Fabricant d’instruments de précision à Paris. Inventeur qui vulgarise ses propres inventions dans La Nature autour de 1875.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Sauzéa, David

 

 

Co-directeur avec le Dr. Mary Durand de La Science pour tous de 1868 à 1876.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Silas, F.

 

 

 

Correspondant viennois de Paris-Photographe de Paul Nadar de 1891 à 1894, puis du Bulletin du Photo-Club de Paris à compter de 1895.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Simon, Charles (1825-189x)

 

 

 

 

 

 

Mathématicien et astronome, directeur de l’Observatoire de Marseille de 1861 à 1862.  Astronome à l’Observatoire de Paris de 1863 à 1865. A été professeur de mathématiques au lycée Saint-Louis. Rédacteur en chef de La Science française en 1891 à 1893.

Périodique : La Science française.

Librairie : Leçons d’astronomie élémentaire, Alger, Dubos frères, 1858 ; Leçons de mécanique élémentaire, Paris, Dunod, 1866 ; avec Henri Garcet, Leçons de cosmographie, Paris, Delagrave, 1881.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Sassère, L.

 

 

 

 

Avocat se spécialisant dans le droit photographique pour le compte du Moniteur de la photographie d’Ernest Lacan. Un encart proposant la consultation de ce conseiller judiciaire se trouve régulièrement inséré dans les pages du Moniteur de la photographie, par exemple page 66 du numéro 8 daté du 1er juillet 1866.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

T

Sommaire : Tignol (Bernard), Tissandier (Daniel-Achille-Gaston), Tissandier (Gaston), Tissandier (Albert), Tom Tit, Touche (Pierre de), Tramblay (A.), Tranchant (Louis)

Tignol, Bernard

 

 

 

 

Libraire et éditeur. Rédacteur en chef à compter de 1892 de La Science pour tous, qu’il délègue rapidement à Georges Brunel, lequel lui confie l’édition de La Science moderne et des Nouvelles scientifiques en 1891.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Tissandier, Daniel-Achille-Gaston

 

 

 

 

Jeune inventeur et rédacteur en chef du Photo-Courrier. Décède à 21 ans (fin 1892 ou début 1893), le titre étant alors absorbé par La Photographie de Gaston-Henri Niewenglowski. On ignore s’il est de la même famille que Gaston et Albert Tissandier.

Références : Max Forest, « Chronique », Le Photo-Courrier, janvier 1893, p. 4.

Retour en haut

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Tissandier, Gaston (1843-1899)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chimiste et aéronaute, travaille au laboratoire de P.-P. Dehérain avant d’être nommé en 1864 directeur du Laboratoire d’essai et d’analyse de l’Union nationale des industries chimiques. Il se passionne simultanément pour l’aéronautique et effectue des dizaines de voyages en ballon, dont un qui faillit lui coûter la vie et qui a contribué à faire sa renommée publique. Parallèlement à sa carrière de savant, Tissandier produit des textes de vulgarisation pour le Magasin pittoresque d’Édouard Charton, dont il imitera la méthode et la maquette lors de la fondation de La Nature chez Masson, en 1873. Personnalité populaire, Tissandier a joué un rôle central dans la légitimation de la vulgarisation scientifique, en lui permettant notamment de s’emparer des jouets et des spectacles forains.

Périodiques : Magasin pittoresque ; La Nature ; Nouvelles scientifiques [supplément de La Nature].

Librairie : L’Eau, Paris, Hachette, 1867 ; La Houille, Paris, Hachette, 1869 ; En Ballon ! Pendant le siège de Paris, Paris, E. Dentu, 1871 ; Les Merveilles de la photographie, Paris, Hachette, 1874 ; Les Fossiles, Paris, Hachette, 1875 ; Histoire de mes ascensions, Paris, Dreyfous, 1878 ; Causeries sur la science, Paris, Hachette, 1880 ; Les Récréations scientifiques, Paris, Masson, 1881 ; Recettes et procédés utiles, Paris, G. Masson, 1886 ; La Science pratique, Paris, G. Masson, 1889.

Références : BnF Data ; A. Bitard, Dictionnaire de biographie contemporaine française et étrangère, Paris, A. Lévy et Cie, 1887, p. 262 ; R. Le Cholleux, « M. Gaston Tissandier », Extrait de La France biographique, 1891, p. 7 ; Henri de Parville, « Gaston Tissandier », La Nature, deuxième semestre 1899, p. 227 ; Albert Tissandier, « Gaston Tissandier. Sa vie intime », La Nature, deuxième semestre 1899, p. 248 ; G. Vapereau (dir.), Dictionnaire universel des contemporains, Paris, Hachette, 1880, p. 1753 ; B. Béguet dir., La Science pour tous, Paris, CNAM, 1990, p. 49.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Tissandier, Albert (1839-1906)

 

 

 

 

 

 

Frère de Gaston Tissandier. Architecte de formation, dessinateur, illustrateur, aéronaute, grand voyageur. Co-fondateur de la conférence Scientia en 1884. Produit une somme considérable d’illustrations pour La Nature, dont le frontispice iconique.

Périodique : La Nature. 

Librairie : Voyage autour du monde, Paris, G. Masson, 1892 ; Six Mois aux États-Unis, Paris, G. Masson, 1886.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z
Tom Tit Voir Arthur Good.

Touche, Pierre de

 

 

 

Rédacteur en chef du Vulgarisateur de la photographie en 1892.  Signe parfois Pierre Detouche.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Tramblay, A.

 

 

 

Éditeur et directeur du Cosmos de Moigno après le départ de Montfort, de1853 à 1867.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Tranchant, Louis (1870-19xx)

 

 

 

 

 

 

Rédacteur des Annales photographiques. Intègre La Photographie de Niewenglowski lors de la fusion de 1895. Occupe brièvement le poste de rédacteur en chef de La Photographie aux côtés de L-P. Clerc en 1896.

Périodiques : Annales photographiques ; Le Monde photographique ; La Photographie.

Librairie : Contribution à l’étude de la gastronomie, Montpellier, G. Firmin et Montane, 1899.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

U

V

Sommaire : Valette (H.), Van Messem (J.), Vautel (Clément), Veynes (François), Vidal (Léon), Vitoux (Georges)

Valette, H. (abbé)

 

 

Ami et aide de Moigno lors de ses dernières années à la tête de Cosmos

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Van Messem, J.

 

 

 

Gérant du Vulgarisateur de la photographie, propriétaire probable de La Photographie vulgarisatrice, commerce fondé aux alentours de 1886 et spécialisé dans la vente de matériel et fournitures photographiques.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Vautel, Clément (1876-1954)

 

 

 

 

Pseudonyme de Clément-Henry Vaulet. Aussi connu sous le pseudonyme de Falstaff. Belge de Tournai naturalisé français en 1904. Journaliste, romancier et auteur dramatique. Auteur d’une chronique photographique pour le compte de Charles Mendel dans Photo-Revue, entre 1900 et 1902.

Référence : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Veynes, François

 

 

Fondateur originel de L’Amateur photographe en 1885.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Vidal, Léon (1833-1906)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingénieur. Originaire de Marseille, région dans laquelle ses parents possèdent des salines. Fait ses études à Paris au Lycée Saint-Louis et à la Sorbonne. De retour à Marseille, il se lance dans d’intenses recherches photographiques, sa spécialité demeurant la question de l’imprimerie photographique. C’est par ce biais qu’il sympathise avec Ernest Lacan, qui dirige Le Moniteur de la photographie, et dont il devient l’un des rédacteurs les plus présents. Lorsque Lacan décède en 1879, Vidal devient logiquement le nouveau directeur du périodique, qu’il va diriger jusqu’en 1905, avant de céder le titre à Charles Gravier pour retourner dans sa région natale. Parallèlement à sa carrière médiatique, Vidal est professeur à l’École nationale des arts décoratifs et fait partie de nombre de sociétés savantes, au sein desquelles il joue souvent un rôle prépondérant. Largement oublié aujourd’hui, il a été pendant plus de trois décennies l’un des protagonistes les plus influents du monde photographique.

Périodiques : Bulletin de l’Union des arts (1863) ; Le Moniteur de la photographie.

Librairie : La Photographie des débutants, Paris, Gauthier-Villars, 1866 ; Photographie au charbon, Paris, Leiber, 1869 ; Traité pratique de phototypie, Paris, Gauthier-Villars, 1879 ; Manuel du touriste photographe, Paris, Gauthier-Villars, 1885, 2 vol. ; La Photographie et ses applications aux sciences, aux arts et à l’industrie, Paris, Gauthier-Villars, 1896.

Références : BnF Data ; Charles Gravier, « Nécrologie. Léon Vidal », Le Moniteur de la photographie, 1906, p. 57 ; William R. Alschuler, « Vidal, Léon », in John Hannavy dir., Encyclopedia of Nineteenth-Century Photography, New York, Londres, Routledge, 2008, p. 1448-1449.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Vitoux, Georges (1862-1933)

 

 

 

 

 

 

Médecin et auteur dramatique. Écrit souvent dans La Nature.

Périodiques : La Science française ; La Science pour tous ; La Vie scientifique ; La Nature. 

Librairie :L’Auvergne artistique et littéraire, Paris, E. Lechevalier, 1888 ; L’Agonie d’Israël, Paris, A. Savine, 1891 ; La Photographie du mouvement, Paris, Chamuel, 1896 ; Les Coulisses de l’au-delà, Paris, Chamuel, 1901 ; Le Théâtre de l’avenir, Paris, Schleicher frères, 1903 ; Les Rayons X et la photographie de l’invisible, Paris, Chamuel, 1896.

Références : BnF Data.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

W

Sommaire : Wallon (Étienne), Wey (Francis), Wulff (Léon)

Wallon, Étienne (1855-1924)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Normalien, professeur agrégé de physique en 1875. A été professeur au lycée Janson-de-Sailly. Membre de la SFP à partir de 1892. Reçoit la médaille Salverte (1897) puis Péligot (1906) pour ses recherches photographiques. Proche des pictorialistes, c’est un flouiste convaincu. Parraine le périodique L’Art photographique de G. Mareschal en 1899. Membre du Congrès international de photographie à l’Exposition universelle de 1900, il devient en 1901 membre honoraire du Photo-Club de Paris. Il publie souvent dans La Revue de photographie et expose régulièrement au Photo-Club.  S’entend mal avec Charles Gravier,  à qui il envoie une lettre par voie d’huissier en 1906. Il devient en 1921 directeur du Comité général des réfugiés français ; au même moment, il devient vice-président de la SFP.

Périodiques : Bulletin du Photo-Club de Paris ; L’Art photographique ; La Revue de photographie.

Librairie : Traité élémentaire de l’objectif photographique, Paris, Gauthier-Villars, 1891 ; Les Petits Problèmes du photographe, Paris, G. Carré, 1896 ; avec Constant Puyo, Pour les débutants, Paris, Photo-Club de Paris, 1904.

Références : BnF Data ; Dictionnaire de la photo, Paris, Larousse, 1996, p. 658.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Wey, Francis (1812-1882)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Né d’une famille d’origine allemande, Wey s’installe à Paris en 1830 ; il abandonne en 1832 ses études à l’École centrale des manufactures pour publier dans L’Artiste. Protégé de Charles Nodier, il sort diplômé de l’École des chartes et inaugure la vogue du roman-feuilleton dans La Presse en 1837. Ami de Gustave Courbet à compter de 1848, il participe à la fondation de la Société héliographique en 1851 et publie dans La Lumière tout le long de sa première année, formulant pour la première fois une théorie de la photographie. De 1852 à 1864 il est président de la Société des gens de lettres ; en 1853, il devient inspecteur aux Archives départementales. Il voyage en Italie en 1864, voyage dont il tirera un livre illustré par la photographie.

Périodiques : L’Artiste ; La Presse (1837) ; La Lumière (1851-1852) ; Le Musée des familles (1853) ; Le Pays (1861).

Références : BnF Data ; Dictionnaire de la photo, Paris, Larousse, 1996, p. 665 ; Anne de Mondenard, « Entre romantisme et réalisme. Francis Wey (1812-1882), critique d’art », Études photographiques, n°8, 2000 ; Marta Caraion, Pour fixer la trace, Genève, Droz, 2003, p. 68 ; Peter Barberie, « Wey, Francis (1812-1882) », in John Hannavy dir., Encyclopedia of Nineteenth-Century Photography, New York, Londres, Routledge, 2008, p. 1489-1490.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Wulff, Léon

 

 

 

Rédacteur (et probablement commerçant) spécialisé dans la photographie. Fondateur de la Revue photographique, qu’il dirige de 1855 à 1865. Fondateur en 1883 du Progrès photographique, qu’il dirige jusqu’en 1895.

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

X

Y

Z

Sommaire : Z. (Dr.)

Z (Dr.)

 

 

 

Rédacteur de La Nature actif de 1875 à 1895 environ, se spécialisant au fil du temps dans les jouets scientifiques et la science au théâtre. Pseudonyme possible mais peu probable du Dr. Zacharie Roussin (à prouver !).

Retour en haut
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z