Bonne année 1885 !

1884. Le choléra est de retour en France. Jules Clarétie conclut ainsi ses chroniques annuelles (La Vie à Paris, Victor-Havard, p. 560) :

Et le temps passe, passe, apportant et emportant son contingent de maux et de tristesses. Quoi qu’il en soit, je la vois partir sans regrets l’année sombre de 1884, l’année de misère où j’ai perdu plus d’un ami, – de ceux qu’on ne remplace pas –, l’année qui a largement fauché dans les arts, dans les lettres, et en bas, chez les pauvres et qui méritera de porter un nom ironique, un nom que l’esprit de Paris lui a jeté à la face comme un stigmate gouailleur, insultant et vengeur :
– La Dame au Choléra

FIN


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.